Décès de Robert Lucas, chanteur du CANNED HEAT de 1994 à 2006

0 Participations

Robert Lucas, chanteur, slide guitariste, harmoniciste et frontman du légendaire Canned Heat pendant plus de dix ans, est décédé ce 23 novembre, apparemment des suites d’une overdose. Il avait 46 ans. La liste noire s’allonge pour le plus fameux des boogie/blues rock bands, né en 1965. Alan Wilson, Bob Hite (the Bear), Henry Vestine, ils ont tous passé l’arme à gauche. Le chanteur venait de quitter le band de Fito de la Parra pour se consacrer à une carrière solo.

C’est en 94/95 que Robert Lucas remplace James Thornbury comme chanteur du Heat. Il enregistrera une dizaine d’albums avec le band à l’histoire la plus mouvementée du rock. Avant son aventure avec les kings du boogie, Robert Lucas jouait dans le groupe du bluesman Bernie Pearl, un copain de Papa John Creach. Il a également accompagné Big Joe Turner, Lowell Fulson ou Percy Mayfield.

En 1986, il fonde son propre groupe : Luke & the Locomotives. Le label Audio Quests Records le remarque et le signe. L’album “Usin’man blues” verra le jour, un mix de compositions originales et de reprises (Sonny Boy Williamson, Robert Johnson, …). “Canned Heat Blues Band”, en 1996, sera le premier CD qu’il enregistrera avec le Canned Heat. Il partagera les riffs de guitares avec Henry Vestine.

Ce mec doué nous quitte bien trop tôt, mais nous gardons en mémoire ses passages sur nos scènes. J’ai eu l’occasion, il y a des lustres, de le voir avec Canned Heat, au Ten Weyngaert à Forest lors d’un Boogietown gig : fabuleux concert !
Lucas avait un jeune fils.

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :