Concerts

Devin Townsend enflamme Barcelone

0 Shares

Le très prolifique Devin Townsend est en pleine tournée européenne pour promouvoir son nouvel album Lightworks. Il était à Barcelone ce 16 mars, l’occasion pour votre serviteur d’enfin voir sur scène un des meilleurs artistes rock de ces 25 dernières années.

Les norvégiens de Fixation et les français de Klone assurent les premières parties pour cette tournée, l’occasion de faire deux très belles découvertes.

Fixation est une des nouvelles coqueluches de certains médias spécialisés. On aurait parfois l’impression de se trouver devant un groupe d’ados tout juste sorti des classes, mais il n’y a rien à dire, ils ont tout ce qu’il faut pour aller loin. Leur metalcore teinté de sonorités electro et de synthés fait mouche. Le groupe se donne à fond pour cette première tournée internationale, et leur chanteur Jonas W Hansen a une voix assez impressionnante. Dommage qu’ils aient joué devant un public clairsemé vu l’heure prématurée, mais c’était une entrée en matière réussie, et groupe à suivre.

Klone présente avec Meanwhile leur septième album studio, et ils ont déjà quelques grosses tournées à leur actif. Ils ont notamment déjà assuré la première partie de Devin Townsend en 2015. Leur set était puissant, avec des ambiances plus atmosphériques par moments. Du gros son, de bonne compos, une excellente voix, l’ensemble servi avec un light show bien efficace, bref c’était bien plus qu’une première partie.

A 21h l’ambiance est montée de plusieurs crans dans la salle Razzmattazz et Devin Townsend allait nous régaler pendant le restant de la soirée. Pas d’écran géant, pas d’artifices, mais ce n’était pas nécessaire pour ce rouleau-compresseur musical. Encore du gros son, et cette voix si impressionnante qui le caractérise. Il a directement envoyé l’artillerie lourde avec Lightworker et Kingdom, avant d’enchaîner sur Dimensions, autre extrait du nouvel album. Au menu, l’incontournable Deadhead, ou encore Spirits will collide, Truth, avant de terminer avec Bad Devil. En rappel, le remarquable Call of the void, également extrait du nouvel album, et Love? qui avait de quoi faire fondre les protections auditives de certains.

Inutile de dire que cette soirée était particulièrement réussie, alors si vous n’avez pas encore votre ticket pour son passage à l’Ancienne Belgique ce 24 mars, foncez!

 

 

Laisser un commentaire

Music In Belgium