Poliça respecte ses règles

3 Participations

Poliça, le groupe de Minneapolis emmené par Channy Leaneagh, est venu nous demander nos papiers le 15 février au Botanique.

Désolée pour ceux qui étaient là aussi pour la première partie, Dustin Zahn. Nous n’allons pas chroniquer sa prestation car pendant ce temps-là, nous avons profité de l’énergie turbulente et combative de Petrol Girls au Witloof Bar. Du punk féministe bien mené par deux filles et deux garçons avec beaucoup de décibels…

Ensuite, Poliça à l’Orangerie était un repos pour les oreilles. Ils venaient nous présenter leur nouvel album, “When We Stay Alive”, dont le titre fait allusion au processus de survie que Channy Leaneagh, chanteuse et parolière du groupe, a expérimenté ces dernières années. Cet album est le premier depuis son accident : une chute du toit de sa maison (en déblayant la neige) dont elle mettra quatre ans à se remettre… Et cette envie de (re)vivre, de guérison aussi bien du corps que de l’esprit donne une nouvelle coloration aux chansons.

Le nom Poliça fait référence à leur envie de parler de problèmes politiques et sociétaux… jusqu’aux problèmes de couples et relations toxiques. Une partie des chansons a été écrite avant l’accident (“Steady”, “Forget Me Not”) et d’autres après. Cet album est une transition pour le groupe aussi, une nouvelle façon de composer et de créer sur de nouvelles bases.

Pour les fans de la première heure : ne vous inquiétez pas, ce changement n’est pas spectaculaire. Le style et l’ambiance restent les mêmes. La beauté et la brillance d’une surface vitrée, de la new wave pop et glamour. L’éclairage est saisissant dès qu’on rentre dans la salle et reste constant durant tout le concert. Le thème est donné avec “Sea Without Blue” : la scène est plongée dans du bleu d’aurore boréale avec un effet de boule à facettes. On a une impression d’abysses bienfaisantes d’un océan. On va plonger…

La composition, les synthés flottants dans l’air, les basses overdrives bien présentes, les boîtes à rythme bien policées (comme sur “Driving”) et la voix filtrée créent une ambiance feutrée mais dynamique, parfois même tranchante. Les messages des chansons sont supportés par la rythmique et par la voix de Channy , claire, forte et parfois plaintive. Elle est bien connue pour l’utilisation de filtres et d’Auto-Tune. On a l’impression que ces artifices lui sont nécessaires pour estomper, lisser, donner plus de douceur, estomper les émotions trop vives, feutrer… En effet, la musique de Poliça est une musique d’ambiance.

Et justement, l’atmosphère créée est celle d’une nuit de pluie intense où on a envie de rester chez soi. La rythmique induit la sensation de battement de pluie via deux batteries sur scène (on se demande d’ailleurs pourquoi ?). La boite à rythme, omniprésente, est encore renforcée par une basse qui donne de la rigueur. Côté éclairage, une roue d’engrenage tourne inlassablement sur le mur du fond, en face de la scène…

L’univers de Poliça est dépassionné, liquide et cérébral. Ceci dit, les paroles sont plus personnelles sur les nouvelles chansons questionnant la (sur)vie comme “Be Again” et “Feel Life”. Il y a une émotion d’urgence : comment reconquérir son corps, vouloir plus de la vie, aller vers la lumière. À travers les éclairages, on perçoit cette fluctuation : des bleus des abysses, on remonte plus près de la surface, on voit la lueur du jour… Le chant devient aussi plus tranchant, comme un sabre qui brille au soleil. Une fois même, la scène tourne au rouge. Pendant “Blood Moon”, l’énergie est plus chaude, plus vive. C’est une des chansons clé de “When We Stay Alive”. Le cœur bat à nouveau…

Le premier titre des rappels, “Little Threads”, sera partagé avec Dustin Zahn qui a assuré la première partie. Sur le second, “Wandering Star”, Channy Leaneagh partage le chant avec le bassiste. C’est un peu comme si elle n’était plus seule, accompagnée sur le nouveau chemin…

SET-LIST
SEA WITHOUT BLUE
LIME HABIT
I NEED $
DRIVING
STEADY
BE AGAIN
BLOOD MOON
DARK STAR (REMIX)
WARRIOR LORD
SMUG
FOLD UP
FEEL LIFE
FORGET ME NOT
LAY YOUR CARDS OUT
TRASH IN BED

LITTLE THREADS
WANDERING STAR

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :