ArticlesConcerts

Fervents + Kings Gamma au Hangar A.S.B.L. : du pur jus 100% liégeois !

0 Shares

En fait tout était liégeois hier y compris le point de chute de la soirée puisque, c’est à nouveau au Hangar A.S.B.L. que votre serviteur s’est rendu pour voir effectivement deux formations liégeoises relativement jeunes qui, auront tout donné offrant ainsi au public présent un maximum d’énergie ! Mais revenons tout d’abord au point de départ qui m’a fait sortir de mon divan si confortable pour traîner mes souliers et surtout mes oreilles et mes yeux dans ce lieu de perdition de la Citée Ardente, je voulais parler de ce petit message de Gilles Peeters du groupe Kings Gamma qui me rappelait à son bon souvenir en me précisant que son trio allait faire plusieurs dates sur Liège donc à défaut d’avoir pu aller les voir à La Zone, j’ai pu raccrocher le wagon et donc venir assister au concert ce samedi 20 mai au Hangar.

Pour rappel ce power trio a pris naissance courant 2022 avec d’ailleurs une toute première prestation scénique au Home Made Music Festival (HMMF pour les intimes) auquel j’avais assisté, découvrant une nouvelle formation alternative pleine de fougue et d’énergie qui avait marqué les esprits et ce, en ouverture du festival…chose qui n’est pas toujours aisée ! Concernant l’autre formation Fervents (démarrage en 2021) c’est en venant à la rencontre des trois musiciens (…et oui ce soir ce sera non pas un mais deux trios !) que, le guitariste/chanteur m’a rappelé une première rencontre il y a un an à La Zone justement, le monde est petit et les points de chute liégeois restent indécrottables ! Un second trio pratiquant un punk-garage qui à l’époque m’avait fait penser aux célèbres The Saints, le guitariste s’en souvenait encore et avait manifestement apprécié mon article, ça fait plaisir.

Mais revenons à notre premier power-trio Kings Gamma pour qui j’ai pu assister à la fin du soundcheck (un extrait est à visionner plus bas), le trio qui vient d’aligner plusieurs dates et qui devait normalement sortir fin d’année un EP une affaire à suivre assurément sinon pour ce qui est de la prestation de ce soir, j’ai pu retrouver cette musique énergique du départ offrant au public un rock-alternatif pêchu et parfois cassant (sans être péjoratif) teinté régulièrement de psychédélisme.

Bien sûr on retrouve ici à la fois des sonorités vintages liées aux seventies mais aussi nous venant des eighties, parfaitement en concordance avec l’éclosion et l’évolution de la scène alternative avec ici, un travail acharné à la guitare partant souvent vers la distorsion ou la saturation (il a fallu diminuer le volume des micros car on aurait eu malheureusement quelques tympans troués et donc, des déclarations d’accidents à faire…pfff), une six cordes parfaitement épaulée par une batterie tonitruante voir percutante et une basse bien présente avec même quelques chouettes passages où la 4 cordes s’est fait bien entendre ! Concernant le chant et si notre guitariste a pu à certains moments souffrir d’une gorge sèche, sachez qu’il a tout donné à en frôler l’extinction de voix avec ici un chant partant souvent dans les aigus et toujours chargé comme la musique d’énergie. Kings Gamma a su donc prouver ce soir qu’il faisait bel et bien partie du paysage alternatif liégeois, bravo les petits gars !

Après les changements habituels entre les deux groupes concernant la mise en place des amplis et le changement de cymbales pour le second batteur, c’est donc au tour de Fervents qui délivre d’emblée un punk-rock teinté garage et donc rock’n’roll comme je l’avais dit dans le précédent article, avec un jeu rapide aux instruments surtout au niveau de la batterie où la vitesse d’exécution est assez remarquable mais, la guitare et la basse ne se laissent point compter et suivent clairement le rythme endiablé caractéristique de la musique punk. Attention le trio qui a manifestement déjà pas mal de bouteille sait aussi ménager quelques moments d’accalmie au sein de son rock offrant ainsi, des compositions construites sur deux ambiances ou plutôt sur deux vitesses avec à la fois une facette rock et une facette punk-garage qui manifestement ont fait mouche puisque, le trio jouera bientôt au Botanique et au Reflektor…et tant que l’on est dans les nouvelles Fervents devrait lui-aussi prévoir un album ou un EP cette année.

Sinon et si je devais être complet concernant les influences du second trio, j’ajouterais qu’en regardant le déhanchement et les pas du bassiste, cela m’a rappelé aussi les mouvements new-wave ou cold-wave des eighties sans oublier la célèbre scène Batcave de Londres donc ici aussi, l’on a respecté les codes et proposé en quelque sorte une cure de rafraichissement à tous ceux qui ont accroché à cette fabuleuse scène alternative de la fin des seventies et des années 80. Et j’en oublie l’intervention en fin de set d’un saxophoniste fortement déjanté qui sera venu apporter une couche supplémentaire pour finir sur une note plus psychédélique voire expérimentale…un final décalé !

Voilà encore une bien belle soirée passée au Hangar A.S.B.L. avec ce soir comme je l’ai spécifié dans le titre de ce compte-rendu, du pur jus liégeois de A à Z avec deux power-trios nous offrant à la fois les deux côtés de la force alternative, celle du rock et celle du punk…la scène liégeoise a donc encore un bel avenir devant elle, merci à vous chers musiciens et merci à Julien pour son accueil.

https://www.facebook.com/kingsgamma

https://www.facebook.com/FERVENTSBAND

Le Hangar A.S.B.L.

https://www.facebook.com/profile.php?id=100064566404752

Laisser un commentaire

Music In Belgium