Festival d’Art de Huy, édition 2022 : Quatrième soirée, la soirée des atmosphères !

0 Participations

Tristan Driessens & Robbe Kieckens featuring Derya Türkan : atmosphère de plénitude !

Deux atmosphères distinctes et donc très différentes pour cette quatrième soirée à l’Espace Saint-Mengold avec tout d’abord le duo Tristan Driessens & Robbe Kieckens qui pour cette grande occasion, ont invité le maître du Kamânche (instrument à cordes frottées originaire d’Iran et joué dans le Moyen-Orient ou les Balkans jusqu’à l’Asie Centrale) Derya Türkan, pour nous offrir un beau voyage vers l’Orient. En fait je devrais vous parler non pas d’un mais de trois maîtres de la musique et des instruments traditionnels car d’une part, Tristan Driessens est bel et bien un maître incontesté du Oud (instrument à cordes pincées répandus dans les Pays Arabes, en Arménie, en Grèce, en Turquie…) et d’autre part, Robbe Kieckens qui est de son côté un maître des percussions orientales. Autant dire que face à nous se présentent trois très grands musiciens qui avec délicatesse et même peut-être sagesse, vont nous livrer un beau moment de plénitude et de sérénité, en transcendant des thèmes attachés à la musique Ottomane ou d’Asie Mineure et de bien d’autres contrées réalisant ainsi un pont musical entre l’Orient et l’Occident.

Ici tout se joue avec finesse ce qui met en valeur le grand potentiel de chaque protagoniste qui à ce niveau, pourrait être considéré comme un virtuose voir même un orfèvre et finalement les mots ne sont pas trop forts que du contraire car au vu de la prestation de ce soir, les trois musiciens ont donné le meilleur d’eux-mêmes en distillant littéralement chaque note au Oud et au Kamânche ou en frappant avec grande précision les percussions (utilisant à la fois les doigts et le plat de la main). Concernant ces dernières, je suis toujours subjugué d’entendre avec une telle clarté le son émis à chaque fois qu’un doigt vient toucher la peau tendue de l’instrument (bravo à Robbe) mais en fait, je devrais aussi mettre en avant la dextérité de Tristan aux cordes de son instrument de prédilection et surtout, la douceur incroyable du jeu du musicien turque Derya Türkan ! Tout ici est finement joué et offre au public une leçon d’humilité mais aussi, une magnifique vitrine sonore pour les instruments orientaux que, tout un chacun devrait découvrir. Respect Messieurs !

Tristan Driessens (Oud)
Robbe Kieckens (percussions)
Derya Türkan (Kamânche)

https://www.facebook.com/tristan.driessens

Hills of Belgium : l’atmosphère des Appalaches !

Changement radical de registre musical avec un départ pour les US et plus précisément la région des Appalaches une chaîne de montagnes situées dans l’Est de l’Amérique du Nord s’étendant de Terre Neuve au Canada jusqu’au centre de l’Alabama, berceau d’une certaine musique américaine proche du folk ou de la country et à l’origine du bluegrass…et donc de traditions ancestrales que, le sympathique duo Hills of Belgium a choisi de nous faire découvrir ce soir à travers une prestation spontanée et pimentée d’une petite dose d’humour. Un projet que j’avais eu l’occasion de découvrir à travers un disque que, j’avais chroniqué pour notre site musical il y a de cela quelques temps une réalisation qui d’ailleurs, avait tenu plusieurs semaines dans notre classement !

Brut de coffrage Hills of Belgium nous fait vivre des morceaux de l’histoire américaine en reprenant des chansons traditionnelles entre lesquelles, Jérémie et Lorcan nous content la création de cette région remontant parfois jusqu’au 19ième siècle pour nous expliquer le contexte et surtout l’évolution de cette-ci et de ses grands compositeurs de l’époque. Une remontée dans le temps sur près de 3 siècles à travers une chouette réinterprétation de chansons séculaires non sans un brin d’humour mais aussi avec un respect des traditions (le son des instruments, le grain de voix…) ce qui permet au public, de se transporter là-bas et de mieux comprendre la genèse de chaque chanson. Au final le duo de Hills of Belgium nous aura apporté ce soir une chouette petite bulle d’oxygène !

Hills of Belgium
Jérémie Fraboni (banjo, chant)
Lorcan Fahy (violon, chant)

https://www.facebook.com/HillsofBelgium

Pour l’organisation:

https://www.facebook.com/festivaldartdehuy

Laisser un commentaire

Music In Belgium
%d blogueurs aiment cette page :