ArticlesConcertsNews

Festival d’Art de Huy édition 2023, la conférence de presse : « Un vent nouveau souffle à Huy »

0 Shares

Avant tout rendons à César ce qui appartient à César car la phrase qui caractérise cette édition 2023 n’est point de votre serviteur mais plutôt je suppose, de la nouvelle organisatrice de ce beau festival Mademoiselle Morgane Mathieu des musiques et traditions du Monde qui d’ailleurs, se fera pour l’occasion épauler par sa comparse Lou afin de mener à bien cette nouvelle édition. Celle-ci reste bien sûr sous le signe à la fois des musiques et des instruments traditionnelles mais aussi, sous le signe de la mise en évidence de divers sites historiques de la Ville de Huy avec d’une part les lieux habituels (l’église Saint-Mengold, la Place Verte, le Fort de Huy) et d’autre part, de nouveaux points de rencontres musicales comme la Gare Saint-Hilaire ou encore le bateau Val Mosan. De cette façon les deux rives droite et gauche seront ainsi le théâtre de nombreux concerts au cours desquelles, les nombreux festivaliers et visiteurs pourront découvrir musiques et traditions venues d’ailleurs…venues d’autres continents et ce sera pour certains, une véritable découverte !

Mais revenons à cette traditionnelle Conférence de presse qui pour la seconde fois je pense, se déroule sur le Val Mosan en présence évidemment de la presse (radio, TV…) mais surtout, en présence de plusieurs artistes de cette édition venus présenter leur projet respectif. Après une courte présentation de l’ensemble de la programmation par Morgane, c’est au tour de la violoniste Ariane Cohen-Adad de présenter son projet qui d’ailleurs, sera cette année justement la Carte Blanche du festival et donc mise en évidence à travers un concept centré sur le violon au sens pluriel du terme ! Je veux dire par là que l’artiste souhaite faire découvrir au public de nombreux types de violon à travers diverses techniques et sonorités parfois surprenantes voire méconnues qui, pourraient en dérouter plus d’un mais ce n’est point tout, car l’artiste souhaite aussi faire découvrir la musique sans oublier le chant de diverses contrées et diverses cultures (yiddish, tsigane, bulgare, azéri…) :

Est également présente la clarinettiste/compositrice Aurélie Charneux qui, vient ici présenter son projet Mamaliga Orkestar dont j’ai pu il me semble chroniquer l’album, une formation féminine habillée en robe de mariée (qui s’échappe du mariage) proposant des chansons tsiganes…rom ou roumaines, deux des musiciennes/chanteuses étant tombées amoureuses de la Roumanie. Pour la petit histoire le terme Mamaliga signifie Polenta (un aliment d’origine italienne à base de farine de maïs ou d’autres céréales) d’ailleurs selon les aliments qui l’accompagnent comme la viande, l’on pouvait estimer si les gens étaient aisés ou pauvre !

Enfin j’en profite pour vous parler également du musicien/compositeur Simon Leleux présent lui-aussi lors de cette conférence de presse qui pour l’occasion, nous présente le projet Auster Loo Collective qui au départ était sous la forme d’un duo devenu ensuite un collectif de 8 musiciens venus d’horizons divers au fil des rencontres musicales mais aussi de voyages vers le Maroc ou l’Inde. Au départ le duo donnera une série de concerts à Bruxelles où pour chaque prestation mensuelle, il invitera un musicien différent à venir faire partager sa culture et son instrument de prédilection une démarche artistique qui, débouchera sur une série d’enregistrements que Simon retravaillera par la suite. C’est finalement huit musiciens qui composeront le collectif où, chacun se libère et joue en toute liberté !

NB : sachez que le Festival d’Art de Huy se déroulera du 17 au 22 août inclus pour tous renseignements, veuillez vous référer au lien ci-dessous :

https://www.facebook.com/festivaldartdehuy

Le Festival d’Art de Huy c’est une ouverture sur le Monde par le biais de la musique et des cultures traditionnelles !

Laisser un commentaire

Music In Belgium