ArticlesConcerts

Ghalia Volt aux Deux Ours : une artiste qui transpire l’âme de l’Amérique profonde !

Mais pas seulement car la jeune artiste belge Ghalia Volt transpire également l’esprit des courants musicaux US que sont le blues-rock, le rock’n’roll et même la soul-musique les fondamentaux comme j’appellerais cela sans oublier le rock-psychédélique…mais j’y reviendrai plus tard. En attendant précisons que cette tournée 2024 sert de promotion pour la sortie de son dernier album “Shout Sister Shout !” sorti en octobre 2023 et, dont elle interprétera plusieurs compositions lors de cette soirée d’un opus composé et enregistré aux USA d’ailleurs, elle est actuellement accompagnée des deux musiciens américains qui ont participé à l’élaboration de ce dernier album. Sur scène nous avons donc une géométrie à trois (guitare-chant, claviers, batterie) avec la jolie demoiselle au chant et surtout à la guitare, je devrais plutôt dire aux guitares puisqu’elle jongle avec 3 magnifiques instruments faisant référence à de grandes marques US je pense, dont elle sort un son gras et brut typique du blues-rock des origines celui des bayous ou des clubs un blues que l’on pourrait aussi appeler Blues-cajun ! D’ailleurs l’artiste reprendra sur scène quelques grands classiques.

Bien sûr le blues domine en tant que grand courant musical au sein de cette prestation et si le jeu de l’artiste fait clairement référence à celui élaboré dès les années 50, il fait aussi référence à diverses régions américaines comme celle du Mississippi, de La Louisiane, de la Nouvelle Orléans ou encore du Texas là justement où sont ses racines. Un blues qui ici se colore de nombreux passages à l’orgue tous magnifiquement joués par un claviériste américain que, je qualifierais plutôt d’Organiste faisant références à de grands noms mais surtout au niveau élevé joué ce soir des interventions d’orgue donnant d’ailleurs d’autres colorations à la musique comme ces passages psychédéliques où, Ghalia change de registre sur sa 6 cordes…le tout nous rappelant clairement les sixties et surtout les seventies. Mais ces passages à l’orgue nous transportent aussi de nouveau vers les années 50 et la naissance de la soul-musique et, je vous avoue avoir perçu des moments magiques chargés de groove qui d’une certaine manière, fond honneur aux ancêtres et au peuple noir américain ! Mais il serait incongru de ma part de ne pas vous parler du batteur qui avec une batterie classique mais qui, comporte les éléments de base que sont la grosse caisse, la caisse-claire et le charleston, aura lui aussi délivré une magnifique prestation. Si je voulais être complet je pourrais ajouter que, le répertoire et le style de jeu du trio touche forcément le monde du rock’n’roll…là aussi le vrai celui des précurseurs !

Comme toujours Ghalia parle beaucoup entre les chansons, elle nous parle du contexte de ses compositions mais aussi du fait que, elle ne prépare jamais de set-list et donne souvent libre cours à l’improvisation auquel ses deux musiciens s’adaptent sans soucis offrant ainsi une belle osmose de tous les instants, qu’elle n’a pas su facilement s’adapter à la nourriture américaine et saute chaque fois sur l’occasion de déguster de bonnes choses lorsqu’elle revient en Belgique. Elle nous parle aussi d’une composition qu’elle reprend d’un artiste peu connu qui, a l’habitude de jouer de la guitare désaccordée, une pratique courante dans certains milieux du blues offrant ainsi, d’autres sonorités plus atypiques !

Perpétuellement sur la route entre les USA et son pays natal telle une globe-trotteuse du blues, cette pétillante jeune femme qui ne dort que trois heures par nuit lorsqu’elle est en tournée, envoie une énergie de malade !

Finalement l’artiste belge aura été repêcher des compositions de chacun de ses albums, n’oubliant pas bien sûr le petit dernier pour un concert d’une durée de près de 2 heures où, les trois musiciens ont régalé nos oreilles nous offrant un beau voyage à travers l’Amérique profonde.

NB : une fin de concert marquée par le cheminement de la chanteuse/guitariste allant d’un escalier à l’autre pour accéder à l’étage et pouvoir voir et entraîner à chanter tout le public présent, au sein d’un Deux Ours Sold-Out évidemment pour une telle artiste !

https://www.facebook.com/GhaliaVolt

https://www.facebook.com/deuxours

Laisser un commentaire

Music In Belgium