Le Monde est un village fête ses 20 ans, d’une certaine manière Didier Mélon aussi !

30 Participations

Initié il y a maintenant 20 ans par l’infatigable globe-trotter musical Didier Mélon, l’émission de la RTBF-La Première Le Monde est un village a toujours été un partenaire Incontournable pour le Festival d’Art de Huy, l’une des chevilles ouvrières à la réussite de ce bel événement qui fait la part belle et donc la découverte aux musiques et traditions du Monde (au sens large du terme). C’est d’ailleurs aussi cette même philosophie qui anime depuis le début l’émission de Didier Mélon, qui a voulu faire découvrir au public des musiques moins connues voir oubliées mais aussi, faire découvrir des musiciens hors-normes… de véritables orfèvres maniant avec une prodigieuse dextérité des instruments souvent peu connus et venus de loin (la kora, le saz, le luth…) ainsi que de nombreuses chanteuses proposant des chants traditionnels. Mais Le Monde est un village c’est aussi des rencontres et des projets culturels et musicaux parfois improbables souvent initiés par ce diable de sorcier de Didier Mélon qui, les aura présenté au sein de son émission radio mais aussi en les transposant justement pour le Festival d’Art de Huy, ce qui aura permis au public d’entendre et de voir des duos, des trios, des quartets et bien d’autres types de formations non conventionnelles !

Comme l’a dit ce soir Didier que serait cette belle émission et ces centaines de concerts, sans une équipe performante composée de techniciens, collaborateurs/collaboratrices parmi lesquels on peut citer Sara Pire, proche collaboratrice du maître d’oeuvre depuis 10 ans. Ce soir Didier Mélon prendra bien sûr la parole pour nous parler de son émission mais comme c’est sa fête et l’anniversaire de son bébé (20 ans déjà), il sera aussi dans les gradins d’ailleurs combles pour les deux parties de cette soirée anniversaire…le public ayant répondu présent en nombre et c’est amplement mérité pour l’animateur-radio mais aussi pour tous les clapant musiciens et chanteuses qui viendront ce soir sur scène. Didier Mélon et son émission ont finalement quelque part vulgarisé au sein de notre petit pays les musiques et traditions d’ailleurs…une juste continuité des choses puisque Bruxelles est l’une des villes les plus cosmopolites du Monde où de nombreux musiciens/musiciennes étrangers se sont d’ailleurs installés.

Sur ce revenons donc aux divers concerts donnés ce soir présenté comme toujours par Emmanuelle Greindl (la maître de cérémonie) avec comme fil rouge, des duos ou des trios voir plus si affinité soit initié par Didier lui-même soit, constitué selon le bon vouloir des musiciens souhaitant jouer ensemble. Mais c’est un soliste le grand Jacques Stotzem et son éternel guitare qui, ouvre le bal et enivre Saint-Mengold de ses arpèges acoustiques toujours somptueux, nous faisant voyager à travers les styles comme le folk ou le blues sans oublier quelques accords bien hispaniques. Il sera rejoint en fin de set par l’un des comparses présents Dirk Naessens, un des autres fils rouges de cette belle soirée puisque, les artistes vont au gré de leur bon vouloir se rejoindre sur scène pour offrir des interprétations inédites de compositions de l’un des protagonistes en présence.

Une soirée en deux parties décomposées chacune en plusieurs mini-sets de quatre compositions environ avec pour l’occasion, un magnifique line-up au sein duquel on retrouve :

Jacques Stotzem (guitare)
Dirk Naessens (mandoline)
Jefferson Louvat (mandolines)
Ariane Cohen (violons)
Stephan Pougin (percussions)
Karim Baggili (oud, guitare)
Bao Sissoko (kora)
Laila Amezian (chant)
Robbe Kieckens (percussions)
Tristan Driessens (oud)
Didier Laloy (accordion diatonique)
Manu Hermia (saxophones, flute)
Emre Gültekin (saz)
Malabika Brahma (chant)
Sylvain Barou (duduk)

Chaque protagoniste aura ce soir donné le meilleur de lui-même, prouvant qu’il est un vrai orfèvre dans le maniement de son instrument de prédilection, c’est aussi une belle manière de rendre hommage à Didier Mélon qui finalement, les aura aidé à se faire connaître du grand public. Au sein de cet article, vous retrouverez quelques extraits musicaux choisis par votre serviteur mais il ne tient qu’à vous d’aller fouiner pour trouver d’autres choses…histoire d’encore mieux découvrir tous ces talentueux musiciens.

Voilà donc une magnifique soirée que dis-je, une magique soirée qui clôture de bien belle manière cette première soirée du Festival d’Art de Huy cuvée 2019…et encore bon anniversaire Didier !

https://www.facebook.com/LeMondeEstUnVillage/

https://www.facebook.com/festivaldartdehuy/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :