Indie Flash #7: Evans McRae, Kings Of Convenience, Sneaker Pimps, Kris Dane, Archive

0 Participations

Alors que la vie en terrasse reprend peu à peu ses droits, l’actualité du monde indie tourne à plein régime. Petit topo à court, moyen et (très) long terme…

Vendredi prochain (le 21 mai) sortira le premier album de Evans McRae, qui n’est autre que l’association entre la Galloise Lowri Evans et le singer songwriter Tom McRae. La paire s’est rencontrée lors d’un séminaire consacré à la composition (oui, cela existe…) organisé par Kathryn Williams, amie et collaboratrice occasionnelle de Tom. Un coup de foudre artistique qui les verra prolonger les sessions avant de finalement s’enfermer en studio dans la campagne galloise pour y mettre en boîte “Only Skin”. Enregistré avec l’aide du compagnon de Lowri et des musiciens de Tom, il met en exergue l’aspect mélancolique et émotionnel cher aux deux musiciens sans toutefois s’y limiter. Des influences cinématographiques s’y retrouvent également, et pas seulement via leurs clips en noir blanc. Bonne nouvelle, ils prévoient une tournée en support du projet mais il va falloir se montrer patient car la date belge se tiendra à la Rotonde du Botanique le 4 octobre… 2022.

Le 18 juin, les Kings Of Convenience publieront “Peace Or Love”, leur première plaque en douze ans. Erlend Øye et Eirik Glambek Bøe se sont montrés relativement discrets ces derniers temps, se consacrant principalement à des projets parallèles. Outre “Legao”, un album solo en 2014, le premier nommé a bourlingué entre la Sicile (où il vit) et l’Amérique du Sud, multipliant les collaborations tandis que le second s’est concentré sur son autre groupe, Kommode. Ceci dit, les prémices de “Peace Or Love” datent d’il y a quelques années déjà mais sans rencontrer les ambitions du duo. Après un break salvateur (et un petit coup de boost de leur protégée Feist qui apparait sur deux titres), ils ont remis l’ouvrage sur le métier et retrouvé l’énergie créatrice qui leur a permis de boucler les enregistrements. Mis à part l’utilisation d’une boîte à rythmes sur un titre, ne nous attendons pas à une révolution, guitares acoustiques et harmonies délicates se trouvant solidement au centre de l’équation. Les Norvégiens se produiront au Cirque Royal le 21 mars 2022.

Presque vingt ans après leur séparation, les Sneaker Pimps sont sur le point de revenir sur le devant de la scène. Chris Corner et Liam Howe prévoiraient même deux albums d’ici la fin de l’année, voire même un box se concentrant sur la première phase du groupe. Pour le moment, la seule information officielle se limite à la sortie d’un nouveau single le 9 juillet (et d’un album fin 2021). Baptisé “Squaring The Circle”, il bénéficie d’un teaser d’un peu moins de nonante secondes dans lequel on entend un Chris Corner visiblement inspiré par sa récente expérience acoustique avec IAMX mais aussi une voix féminine non identifiée. Beaucoup de mystère, donc, autour d’un retour aussi inattendu qu’improbable.

Avançons jusqu’à l’automne, le 15 octobre précisément, date de la sortie de “Levitate”, le nouvel album de Kris Dane. Trois ans après le très réussi “U.N.S.U.I” (emmené par “Shades”, morceau d’anthologie de seize minutes), le Bruxellois d’adoption se rappelle à nos bons souvenirs. Peu d’informations ont pour le moment filtré sur cette septième livraison, excepté sa date de sortie, son titre et un premier single. “Long Distance” arrive ainsi en éclaireur, chaleureuse pièce directement inspirée des conséquences de la pandémie sur les contacts sociaux amicaux et affectifs, souvent réduits à une expression virtuelle. “We’re talking long distance on the phone, about places where the heart is home”.

Projetons-nous maintenant jusqu’en 2022 puisque c’est au début de l’année prochaine que sortira le douzième album d’Archive. “#Archive12” (le doute subsiste s’il s’agit d’un titre de travail ou définitif) sera le premier effort studio depuis “The False Foundation” en 2016. Récemment, le collectif s’est surtout concentré sur la célébration des vingt-cinq ans de son existence avec une tournée passée par deux fois à l’AB, un luxueux coffret comprenant sept inédits, un recueil de raretés et un autre de remixes. La particularité de cette nouvelle plaque est qu’elle sera double (triple en vinyle) et que la version Deluxe sera accompagnée d’un disque bonus composé d’instrumentaux illustrant un documentaire filmé en Super 8 et retraçant la genèse de ce nouvel album. Enregistré aux studios RAK de Londres, il a été largement inspiré par l’actualité de 2020 (tant sanitaire que politique) dans laquelle les Londoniens ont puisé une rage et une énergie qu’ils ont injectée dans leurs compositions. Actuellement, le seul aperçu de leur labeur fait partie du teaser de ce fameux documentaire préfacé par la voix de Darius Keeler (pour l’anecdote, la caméra vintage a été retrouvée dans le grenier de sa maman…).

Laisser un commentaire

Music In Belgium
%d blogueurs aiment cette page :