ArticlesConcertsNews

Sans Allure à l’Air, un festival qui s’affirme

0 Shares

On assiste depuis quelques années à l’émergence d’une sérieuse alternative festivalière aux traditionnelles grosses machines du calendrier musical estival belge. SMG Music Fest, Cerock, Carrière ou Green Fabric en sont quelques exemples. Mais à Liège, cela bouge aussi avec le festival Sans Allure à l’Air dont la troisième édition aura lieu le samedi 2 septembre.

Organisé par une équipe de passionnés, cet événement à taille humaine met en avant une programmation éclectique et audacieuse. Le tout dans une ambiance chaleureuse comme seuls les Liégeois en ont le secret. D’autant que la scène se dressera sur l’esplanade Saint-Léonard, au cœur d’un quartier populaire, ce qui ajoutera une pointe d’authenticité à l’ensemble.

Journée familiale par excellence, les festivités débuteront par un DJ set spécial petites têtes blondes signé Thomaslovefashion à partir de 14h30. Ce qui nous permet de préciser que l’accès est gratuit pour les moins de 12 ans. En parallèle, les parents profiteront d’une happy hour, histoire de notamment déguster la Field, pils emblématique de la Brasserie C dont les cuves se situent à deux pas du site. Softs, cocktail et de quoi sustenter vos papilles feront également partie de l’équation.

Quid de l’affiche pour les amateurs de musique ? Ils seront gâtés, surtout s’ils adorent être balancés d’un style à l’autre. Et parfois même au sein d’un même set puisque les gaillards de Gros Cœur n’adhèrent aucunement à la monotonie et parviennent à surprendre les plus aguerris des spectateurs. Cela groove beaucoup sur scène via les délires psyché, funk ou disco dont ils sont friands (voir notre review de leur prestation aux récentes Nuits). Ils joueront à n’en point douter des extraits de “Gros Disque”, leur premier album à sortir chez les voisins de JauneOrange le 6 octobre.

Dans la foulée, Antoine Pierre alias Vaague, assurera la jonction vers l’after. Batteur-pieuvre, il a fait de l’électronique et des samples ses alliés les plus précieux. Ces derniers amènent tantôt du mystère tantôt de la tension à des compositions qui, ici aussi, ne laissent personne indifférent. Entre dub, jazz et minimal, l’expérience vaut la peine d’être vécue, surtout s’il débarque avec les visuels qui boostent une prestation déjà haute en couleurs.

Plus tôt dans la journée, Shaka Shams, lauréat de la célèbre émission De Nieuwe Lichting courtesy of Studio Brussel en 2022 (aux côtés de Bluai et de Ila), balancera ses flows millimétrés sur des sonorités industrielles ou des lignes de basse délicieusement glaciales. Nancy Khadra, elle, présentera ses influences disparates (elle est née en Norvège de parents algériens et a grandi en France avant de débarquer dans la capitale belge) sous forme de soul captivante et langoureuse. Quant aux jeunes Bruxellois de Super Gum, ils défendront leur premier EP, “Milieu”, publié en mai dernier et bourré de mélodies post-rock retenues en élargissant leur palette à des styles moins conventionnels.

Tout ceci pour le prix de 12 EUR en prévente (15 EUR sur place) en sachant que, pour permettre à tout un chacun de participer à la fête, les bénéficiaires de l’article 27 ne devront débourser que la modique somme de 5 EUR.

La troisième édition du festival Sans Allure à l’Air se déroulera le samedi 2 septembre dès 14h sur l’esplanade Saint-Léonard à Liège. Infos, détails et tickets par ici.

Laisser un commentaire

Music In Belgium