Petter Carlsen + Tanyc Chez Paulette (Arpegia) : le côté intimiste de la force !

0 Participations

Pour frapper fort dans l’esprit et surtout le cœur des amoureux de musique il ne faut pas obligatoirement un déferlement de puissance car une soirée intimiste où, le public est proche des artistes et où ces derniers dévoilent leur côté le plus fin à la voix comme aux instruments, peut largement toucher dans le mille et laisser des traces indélébiles grâce à une superbe soirée ! Ce fut d’ailleurs le cas ce samedi soir dans l’antre de Chez Paulette lieu ô combien mythique du nord de la France pour le rock avec comme toujours pour la circonstance, une organisation sans faille et surtout sympathique de la part de l’équipe d’Arpegia qui cette fois, recevait d’une part l’artiste et chanteuse Tanyc ici accompagnée du grand Kalle Wallner (son compagnon dans la vie) et d’autre part, le chanteur/compositeur/musicien norvégien Petter Carlsen qui aura marqué les esprits par une magnifique interprétation d’une composition d’Anathema le célèbre groupe anglais avec qui il est ami.


Sinon je reviens sur le côté intimiste de la chose ou de la force car pour cette soirée, c’est une autre formule qui aura été choisie sous le concept du café-concert avec le choix de ne prendre qu’une partie de la salle et donc d’y placer une plus petite scène pouvant accueillir le matos et les artistes, le choix aussi de placer tables et chaises devant la scène pour que le public soit assis. Bien sûr il serait inconvenant de ne pas parler de l’accueil légendaire de toute l’équipe de Chez Paulette qui une fois de plus nous offre le repas (une belle tablée avec les artistes, les ingé-sons…), du chaleureux accueil que me font comme à chaque fois les membres du collectif Arpegia organisateurs de la soirée comme, la chance de pouvoir assister au soundcheck des artistes…un vrai privilège pour votre serviteur.


Un soundcheck qui justement me permet de découvrir une facette effectivement plus intimiste et proche du folk-rock ou du principe du songwriter où, l’artiste est seul sur scène avec juste sa guitare et sa voix pour offrir son art, c’est bien sûr le cas pour l’artiste norvégien Petter Carlsen que je découvre…avec une très belle voix de surcroit ! Idem pour l’artiste Tanyc dont j’avais chroniqué l’album simplement appelé « Tanyc » et qui ici, va proposer un set juste avec Kalle à la guitare et aux programmations, la belle se chargeant bien sûr du chant et des percussions. Deux sets donc tous deux intimistes qui d’ailleurs vont offrir que du bonheur au public présent.


NB : lors de la balance-son j’ai pu constater que Petter et Tanyc jouerait ensemble une composition…top !

Avant d’en venir au premier set de cette soirée, plantons le décor avec une disposition des tables et chaises en bord de scène, de petites bougies sur les tables et une lumière souvent tamisée sur scène et vous aurez une idée de l’atmosphère qui va nous accompagner tout au long des deux concerts. Avec tout d’abord la découverte de la jolie Tanyc en version duo flanquée ici de son compagnon et mentor Kalle Wallner où, l’artiste nous offre bien évidemment sa jolie voix au grain particulier qui à travers les interprétations de ce soir, nous dépose une ambiance souvent feutrée et parfois plus enjouée allant du folk au jazz en passant par le blues et le funk. Des colorations sonores renforcées par un jeu subtil et impeccable de Monsieur Kalle qui pour cette nouvelle formule (il nous a plutôt habitué à des concerts rock bien trempés avec ses différents projets comme RPWL ou Blind Ego), joue la carte de la finesse avec des accords et des arpèges précis souvent teintés des grands courants musicaux que j’ai cité plus haut. Un premier set qui fait mouche auprès du public qui manifestement, apprécie le chant de la belle et cette étonnante formule à deux qui, colle à merveille avec l’esprit d’un club de jazz ou de blues. Si Tanyc nous a d’ores et déjà insufflé une première dose d’émotion à travers son grain de voix, le guitariste/compositeur/producteur allemand a démontré encore une fois son tout grand talent !

Seconde couche d’émotion et non des moindres avec ce diable de chanteur/compositeur ou devrais-je dire ce grand songwriter norvégien qui d’emblée, prend aux tripes l’ensemble du public grâce à un chant littéralement magnifique et envoutant qui démontre déjà une sacrée expérience et un sacré talent sans oublier ici aussi, un jeu subtil à la guitare où l’artiste Petter Carlsen distille chaque note jouée pour assoir une atmosphère à la fois bluesy et rock. Chaque chanson est un grand moment, chaque chanson touche dans le mille et donc dans ce que nous avons de plus sensible, tout en ayant à chaque fois une interprétation pure et subtil. Ajoutez à cela que nous avons face à nous un artiste simple et vrai qui sourit et jongle avec les langues dont celle de Molière, un artiste qui sait donner tout simplement. J’avoue que personnellement ce fût une grande découverte pour moi et je m’en veux, de ne pas avoir plus tôt perçu le potentiel de ce grand chanteur, j’en remercie d’ailleurs toute l’équipe d’Arpegia de me l’avoir fait découvrir…merci à vous !

Merci aussi pour l’accueil et merci d’avoir une nouvelle fois passé une excellente soirée avec à nouveau, une belle programmation dans un lieu tellement chargé d’histoire rock, clin d’œil à Paulette et à toute son équipe !

https://www.facebook.com/tanycmusic

https://www.facebook.com/KalleWallnerMusic

https://www.facebook.com/PetterCarlsen

https://www.facebook.com/chezpaulettenancy

https://www.facebook.com/ARPEGIA-208819609185294

Laisser un commentaire

Music In Belgium
%d blogueurs aiment cette page :