ANGELICA – All I am

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Angelica, c’est Angelica Rylin, la chanteuse du groupe suédois The Murder Of My Sweet. La belle est assez active en ce moment puisque dans la foulée de l’album ʺBrave Tin Worldʺ sorti fin 2019, elle reprend le micro pour accoucher de son deuxième album solo ʺAll I amʺ, qui fait suite à ʺThriveʺ, sorti en 2013.

On reste ici dans une logique hard rock mélodique et AOR déjà défendue par The Murder Of My Sweet, impression d’autant plus renforcée que c’est l’habituel complice d’Angelica Rylin dans The Murder Of My Sweet, Daniel Florès, qui participe activement à l’élaboration de l’album solo d’Angelica, à la fois comme instrumentiste et comme producteur.

Il n’y aura donc pas de surprises manifestes sur ce ʺAll I amʺ, qui plaira aux fans de The Murder Of My Sweet et à tous ceux qui aiment le hard mélodique et les atmosphères AOR. La belle voix d’Angelica Rylin tape toujours juste, enjolivant des mélodies enlevées enrobées de synthétiseurs et de guitares à la fois aiguisées et feutrées. Après nous avoir dégourdi les tympans sur un début dynamique (ʺCallingʺ, ʺBeat them allʺ, ʺAddicted to youʺ), Angelica nous berce avec une ballade typiquement hard FM (ʺI’m sorryʺ), toute en arpèges de dentelle et en vibrations romantiques électrifiées. Le charme continuera d’opérer sur les tonalités soyeuses de ʺTime and spaceʺ, un ʺDon’t say goodbyeʺ à nouveau larmoyant (en duo avec Daniel Florès) ou les histoires d’amour découlant de ʺStill bleedingʺ. L’énergie reprend un peu le dessus sur ʺLiving on high hopesʺ mais il est toujours question de faire tremper l’auditeur dans un bain de romantisme et de grands sentiments. Avec ʺA pounding heartʺ, on finit par accepter le principe que ce disque est décidément une agréable collection de morceaux mélodiques teints en rose et destinés à faire battre les cœurs plutôt qu’à chahuter les cervicales. Et ce n’est pas le tranquille et délicat ʺAngelʺ ou les cordes satinées et le piano de velours sur ʺTime to go homeʺ qui vont changer la direction de l’album.

Voilà, ici, c’est la béatitude de l’amour et les grosses ficelles romantiques qui viennent faire de ʺAll I amʺ un album agréable, fait de douceur angélique et de délicatesse féminine. À offrir à votre petite amie ou votre épouse, dans une délicate boîte enveloppée dans du papier glacé rose bonbon avec autour un gros nœud plein de fanfreluches. Et si vous le ratez au moment de Noël, vous pourrez toujours vous rattraper à la Saint-Valentin.

Le groupe :

Angelica Rylin (chant)
Michael Palace (guitare et basse)
Pedro Cecar Camargo (guitare acoustique)
Daniel Flores (claviers, chœurs et batterie)

L’album :

ʺCallingʺ
ʺBeat Them Allʺ
ʺAddicted To Youʺ
ʺI’m Sorryʺ
ʺTime And Spaceʺ
ʺDon’t Say Goodbyeʺ
ʺStill Bleedingʺ
ʺLiving On High Hopesʺ
ʺA Pounding Heartʺ
ʺAngelʺ
ʺTime To Go Homeʺ

https://www.facebook.com/angelica.rylin/

Pays: SE
Frontiers Music
Sortie: 2020/11/06

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!