ANNIKA AND THE FOREST – Même La Nuit

0 Shares
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Troisième album pour l’artiste franco-suédoise Annika Grill qui est encore accompagnée des musiciennes qui suivent sa carrière depuis un certain temps c’est-à-dire, Edith Fambuena (guitares, claviers) et Zoé Hochberg (programmations, batterie) pour un album aux couleurs à la fois de l’Hexagone et des Pays Nordiques. Un opus composé d’indie-pop aux effluves électroniques enregistré en Suède avec le producteur/arrangeur Charles Storm, un long cheminement de plusieurs années pour pouvoir sortir de cette période sombre et noirâtre, vers une lueur peut-être d’espoir ou en tout cas de fraîcheur et de légèreté…et ça fait du bien. Au final voilà un travail réfléchi et soigné qui sait aussi être très accessible et proche du dance-floor, comme le démontre d’entrée de jeu la première composition à travers des percussions et programmations électro offrant ainsi, un démarrage tonitruant voir sautillant.

Des programmations électro qui constituent manifestement le fond sonore et la base des chansons qui, portent la voix de l’artiste en la mettant en évidence à travers une orchestration électro-alternative comme l’on peut le constater sur la plage titulaire que je vous propose découvrir ci-dessous :

Et toujours ces sonorités pop-électro au sein d’une chanson où l’anglais et le français s’entrecroisent puis, l’on passe à un clip-officiel haut-en-couleurs au son propre comme au sens figuré, avec pour décor ces chevelures très colorées et ce tempo sautillant voir dansant qui manifestement a déjà fait mouche sur la chaîne YouTube :

Un single clairement réussi et je suppose intelligemment choisi pour marquer le coup en fin de promotion et qui, apporte un véritable vent de fraîcheur et de clarté passant à travers la brume du moment ! Il s’ensuit une chanson plus posée où le chant de la belle reste aux avant-postes et ce, pour le plus grand plaisir des fans mais aussi, de tous ceux qui veulent apprécier un beau timbre de voix. Une très belle ballade qui en cache une autre, cette dernière ayant des relents alternatifs mais également un retour vers l’électro avec çà et là, des sons nous rappelant l’Underground des eighties. Voilà donc deux très belles compositions plus feutrées et parfaitement réussies avant le retour d’un tempo plus cadencé comme sur ce nouvel extrait disponible :

La chevelure reste colorée mais ici avec plus de modération, l’artiste jouant sur les cheveux et les tenues allant du sobre au rétro sans oublier la punk-attitude ou encore le masque de clown avec peut-être un vent de folie ou une pensée folle…

Retour vers le calme et donc un tempo posé et calibré avec ce dernier clip officiel que, je vous propose de découvrir :

Histoire de vous prouver que l’artiste Annika Grill sait jouer sur tous les tableaux, celui de la folie pop comme celui de la sensibilité en adaptant avec justesse l’orchestration adéquate pour chaque type de chanson et donc, de voyager d’un indie-pop électro à une ballade aux relents bluesy et ce avec toujours cette même réussite qui force le respect…chapeau l’artiste !

L’album:
“Empty Space”
“My Lockness”
“Même La Nuit”
“Pretence”
“Simon Says”
“Sometimes”
“Thinking Crazy”
“You And Me”
“Untrue”

Pays: FR/SE
Whatever/Kuroneko
Sortie: 2021/10/01

https://www.facebook.com/AnnikaAndTheForest

Laisser un commentaire

Music In Belgium