AT FIRST – Deadline

22 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

C’est peut-être bien l’une des premières perles de cette année 2020 car, le métal-alternatif et multiple-facettes que nous propose ce jeune groupe néerlandais originaire de Breda At First, pourrait bien faire l’effet d’une bombe au sein de notre auditoire et du paysage du métal actuel ! Certains penseront peut-être que je me suis trop vite emporté mais la première composition ne laisse que peu d’hésitation avec un power-métal bien mixé où, un chant féminin affirmé complète un tableau sonore et métallique plutôt efficace ne manquant point de groove. Utilisant des références et influences venues de divers horizons ou divers courants musicaux, la formation hollandaise nous sert ici un métal résolument moderne et finalement progressif d’ailleurs, je vous laisse le soin d’écouter ce premier extrait disponible “Disconnected” pour mieux vous rendre compte du travail accompli :

Un power-métal pêchu toujours accompagné de ce chant décidé qui va à un certain moment, prendre une coloration plus atmosphérique et plus mélodique, passage où l’on voit la modulation vocale de Jamie mais aussi, la capacité des musiciens à jouer divers styles et ce avec une belle réussite. On passe alors à l’un des deux récents singles “For What It’s Worth” qui, présente un métal-progressif ayant une entrée symphonique et, qui n’a rien à envier aux productions anglaises, américaines ou nordiques que du contraire, ça tient vachement bien la route :

C’est puissant et efficace à mourir mais ce ne sont pas les seules bottes secrètes du groupe car, l’équipe en place est capable également de déposer une intro à la fois atmosphérique et électro et ce, avant de relancer la déferlante avec à nouveau un power-métal où, la chanteuse module à nouveau sa voix au sein d’un passage à nouveau plus aérien et mélodique où le piano et la basse se font entendre. Beau travail en tout cas au niveau des programmations insérées au sein d’un rock percutant comme dans “Infinity” et “Wanderlust” avec pour ce dernier, quelques percussions électro et une guitare alternative qui offrent encore une composition multiple-facettes avec de très beaux passages plus temporisés et la possibilité pour la chanteuse d’encore moduler sa voix…jusqu’à présent un résultat remarquable ! Je vous laisse écouter ce dernier morceau :

Excellent je n’ai que ça à dire ! Sur ce on continue l’exploration de cet opus offrant jusqu’à présent un métal-alternatif nous proposant çà et là des passages atmosphériques et mélodiques voir quelques touches d’électro-rock mais bon, l’essentiel est pousser un power-métal ou un métal-progressif selon qui plombe l’atmosphère et percute les oreilles des voisins lorsque vous mettrez le CD dans le lecteur et le volume à fond !

Au fil des morceaux on découvre clairement une réelle créativité chez cette jeune formation, capable de moduler sa musique et son travail vocal et ce, afin d’offrir à l’auditeur un métal multiple-colorations qui part soit vers l’alternatif, soit vers le progressif ou plus simplement vers des passages plus mélodiques voir électroniques. En tout cas voilà une vraie découverte et une belle croyez-moi donc comme je l’ai dit au début de ma chronique, cet opus fera je pense l’effet d’une bombe auprès de certains…le plus grand nombre je l’espère pour eux !

Carton plein, point barre !

Line-up:
Jamie Jochems (chant)
Youri Valentijn (lead-guitare)
Kevin Sneijers (guitare)
Barry Bressers (basse)
Ramses Van Rijsewijk (batterie)

Pays: NL
Autoproduction/Hard Life Promotion (Mike De Coene)
mike@hardlifepromotion.nl
Sortie: 2020/01/31

https://www.facebook.com/atfirstband/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!