BEYOND THE LABYRINTH – Brand New Start (EP)

18 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Ce n’est un secret pour personne, chez Music In Belgium, nous aimons Beyond The Labyrinth. Il faut dire que créature du guitariste/compositeur belge Geert Fieuw, qui se ballade librement dans nos pages depuis la sortie de son premier album Signs” en 2005, nous a offert quelques grands moments de bonheurs Classic Hard Rock ‘Made in Belgium’ lors de la sortie de  ses albums “Castles In The Sand“  en 2008 et “Chapter III – The Stories“  en 2011 et que son génial “The Art Of Resilience” a carrément usé les lasers de nos lecteurs CD durant une bonne partie de l’année 2017. L’année 2019 marque un nouveau départ pour la formation bruxello-flamande, qui met  à jour son statut de ‘Projet à géométrie variable de Geert Fieuw’ pour passer à celui de ‘Groupe véritable”.

L’une des raisons (mais pas la seule) de cet ‘upgrade’ est due à l’intégration récente du vocaliste Filip Lemmens. Ce dernier apporte à la formation une certaine homogénité et, bien sur, une véritable expérience des studios et de la scène (NDR : Rappelons-le l’ami Filip à été le porte parole du groupe Heavy Metal anversois Double Diamond entre la fin des années 80 et le milieu des années 2000 et qu’il a mené le furieux Fireforce au combat de 2008 à 2017.

Sorti le 5 décembre dernier sur le label hollandais Freya Records (Entering Polaris, In Motion, 23 Acez, etc.), l’EP “Brand New Start” marque un trait d’union entre le brillant passé de Beyond The Labyrinth et ce que nous espérons être son glorieux avenir. Représentant, si nous avons bien compris, le futur sonore du groupe, la chanson “Brand New Start” fait la part belle à l’orgue Hammond de Sjoerd Bruyneel et nous présente un Filip Lemmens dont la voix, posée et mélodique, n’a plus grand chose de commun avec les puissante vocalises haut perchées qui constituaient sa marque de fabrique lorsqu’il guerroyait aux côté de Fireforce. Très Inspirée, par le Hard Rock vintage de dinosaures tels que Deep Purple et Uriah Heep, elle est la seule nouvelle composition de l’EP. Afin de témoigner du passé sans tomber dans la redite, Geert Fieuw a choisi trois titres issus du répertoire de Beyond The Labyrinth et les a remaniés et réenregistrés en compagnie du line-up actuel de son groupe. Boostée par une production moderne, de puissant chœurs et de superbes lignes de claviers, la chanson “Shine” (parue au format CD single en 1997) retrouve ici une seconde jeunesse. Titre phare de l’album “Signs” (2005), le solennel “In Flanders Field” (NDR : un superbe hommage aux soldats de la première guerre mondiale) semble transcendé par les vocalises sombres et mélancoliques de Filip Lemmens et les chœurs qui l’accompagnent. La combinaison de l’orgue Hammond et de la guitare magique de Geert Fieuw met superbement en valeur toute la richesse de la mélodie de ce titre qui à tout du hit intemporel. Difficile de nous rappeler pourquoi nous aimions tant la version originale du titre “Salve Mater” (NDR : tiré du “The Art Of Resilience” de 2017) puisque la version proposée sur le nouvel EP, avec ses faux-airs de Pink Floyd sabbathique, lui est cent fois supérieure. Pourtant, l’ami Filip y tenait déjà le micro. Il faut sans doute en déduire que, comme le bon vin, les compositions de Geert Fieuw s’améliorent avec l’âge.

Si nous avions une seule chose à reprocher à “Brand New Start”, ce serait  sans doute sa durée. Moins de vingt minutes, c’est court quand on aime. Un en-cas à consommer sans modération en attendant le prochain plat de résistance.

L’EP (19’56)

  1. “Brand New Start” (4’02)
  2. “Shine” (4’14)
  3. “In Flanders Fields” (5’43)
  4. “Salve Mater” (5’56)

Le groupe :

  • Filip Lemmens : Chant
  • Geert Fieuw : Guitares, chœurs
  • Wilfried Kiekens : Basse, chœurs
  • Sjoerd Bruyneel : Claviers, chœurs
  • Michel Lodder : Batterie

La toile : Site Officiel, Facebook, Bandcamp, Youtube.

Pays: BE
Freya Records
Sortie: 2019/09/05

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!