BIRDSONG AT MORNING – Signs and Wonders

2 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Formation composée d’ Alan Williams (chant, guitares électrique et acous-tique…), Darleen Wilson (chœurs et guitares) et de Greg Porter (chœurs et basse), Birdsong At Morning a déjà sorti deux albums entre 2011 et 2015 dont un set-box de 4 CDs. Aujourd’hui le trio américain qui est ici épaulé par de nombreux autres musiciens, offre à ses fans un nouveau coffret comportant à la fois un Compact-disc traditionnel et un disque Blue-Ray. Deux versions pour 10 compositions personnelles et une belle reprise d’un grand classique de Supertramp “The Logical Song” en version folk et acoustique. Ici mani-festement la part belle est laissée aux beaux arpèges de guitares et aux ambiances posées voir feutrées construisant une belle ballade mélodique, comme c’est le cas sur ce premier morceau “Waterfall”, une ballade qui prend aussi des accents romantiques et néo-classiques. Un morceau qui prend sur la fin plus de force.

La page titulaire suit le même canevas en offrant à nouveau une ballade folk-rock posée, qui met en valeur la finesse du chant et une belle orchestration à la fois folk et néo-classique. On garde de beaux arpèges, un beau travail vocal et de belles incursions de violons tout au long des belles compositions, qui s’égrènent au sein de cet album qui pousse à la plénitude et à la beauté…n’ayons pas peur des mots. Parlons maintenant de cette surprenante réinterprétation du succès planétaire du groupe progressif britannique emmené à l’époque par un certain Roger Hodgson. Une version toute en douceur tel du velours, qui respecte la mélodie dans une autre atmosphère plus feutrée…splendide !

“Wont Let It Go” est au départ plus rock avec ça et là des accords de guitares électriques, qui se conjuguent les arpèges des guitares acoustiques offrant au final une chanson folk-rock voir country très attrayante, qui laisse toujours la place à une orchestration néo-classique posée vers l’arrière des guitares. Une composition qui comme d’autres passages me rappelle la qualité des compositions d’un certain Chris Isaak ou d’un John Cougar Mellencamp !

En tout cas voilà un bien bel album où, tout est joué avec finesse, professionnalisme et même une véritable joie de jouer et de transmettre une certaine tradition de la musique américaine. Bravo !

Pays : US
Blue Gentian Records 009
Sortie : 2018/09/28

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!