BLACK SWAN – Shake The World

13 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Le label Frontiers Music a le don de réussir à attirer à lui des projets nouveaux plus enthousiasmants les uns que les autres. Prenez par exemple le chanteur Robin McAuley (McAuley Schenker Group), le guitariste Reb Beach (Winger, Whitesnake), le bassiste Jeff Pilson (Foreigner, The End Machine, ex-Dokken) et le batteur Matt Starr (Ace Frehley, Mr. Big). Mélangez bien et abracadabra, le tour est joué: vous avez un supergroupe de hard rock dénommé BLACK SWAN auquel le label Frontiers s’est enmpressé de faire signer un contrat pour la sortie du premier album au titre prometteur («Shake The World»).

Le projet est le résultat d’un véritable travail collectif, les quatre membres ayant participé activement au processus de création. Le résultat final est un album très heavy et pourtant fondamentalement mélodique.

L’album commence par la plage titulaire de l’album «Shake The World», qui a tôt fait de planter le décor :

La sauce prend à merveille et ce titre ne peut que donner envie d’en entendre davantage. Le second morceau dévoilé par le label est une belle réussite lui aussi à l’opposé de ce que son titre «Big Disaster» pourrait faire croire:

Un excellent album de hard rock à l’ancienne avec un son moderne et une réalisation hyper-efficace. L’album se déguste à plein volume, comme un bon verre de whisky. Onze titre qui vont nous désensabler gaiement les portugaises. Non le hard rock n’est pas mort ! Comme disait un commentaire sur YouTube: «Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais ces dernières années, on dirait que toutes les anciennes stars rock/métal des années ’80 sont de retour et lancent des nouveaux projets pour nous sauver de l’horreur du rock moderne. C’est comme s’ils s’étaient tous réunis en disant “Pas de panique, on s’en occupe”. Heureusement pour nous!». Sans tomber dans un passéisme bougon, il faut bien reconnaître que cela aurait été dommage de se priver d’un tel retour gagnant!

Au milieu des morceaux hard rock pur jus, deux superbe morceaux mid-tempo avec «Make It There» et «Sacred Place». Soulignons aussi, la très jolie intro classique aux cordes avant que le hard rock ne reprenne ses droits sur «Unless We Change». Mention spéciale à «Divided/United» qui commence au piano classiqueet qui rend magnifiquement hommage à Queen tant par le son la guitare électrique qui rappelle celle de Brian May mais aussi par la construction très queenienne de ce morceau.

Bref, une très jolie pépite à se mettre dans l’oreille pour se réchauffer les tympans au coeur de l’hiver.

Le groupe :

  • Robin McAuley  (chant et choeurs)
  • Reb Beach  (guitare et choeurs)
  • Jeff Pilson (basse, guitare acoustique, claviers et choeurs)
  • Matt Starr (batterie et percussions)

Les titres de l’album :

  1. Shake The World
  2. Big Disaster
  3. Johnny Came Marching
  4. Immortal Souls
  5. Make It There
  6. She’s On To Us
  7. The Rock That Rolled Away
  8. Long Road To Nowhere
  9. Sacred Place
  10. Unless We Change
  11. Divided/United

Pays: IT
Label: Napalm Records
Sortie: 2020/01/24

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!