BUSHMAN’S REVENGE – Et Han Mot Overklassen

23 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Surprenant c’est le mot.

Après avoir terminé l’écoute de “Et Han Mot Overklassen” le mot qui me vient à l’esprit est « Surprenant ». Tant dans l’esprit de la musique que dans l’univers et l’ambiance véhiculée par cet album subtil et recherché.

Notre trio Norvégiens du groupe Bushman’s Revenge est composé de Gard Nilssen aux percussions et vibraphone, Rune Nergaard pour la basse et l’orgue, et Even Helte Hermansen pour les guitares et le soprano (entre autres). J’ai perçu cet album comme une expérience surprenante et intéressante. Mélangeant divers sons et instruments, nos 3 lascars donnent l’impression de s’amuser à tester divers éléments pour composer leur musique. Cela donne un mélange très peu commun et aux antipodes de l’industrie musicale.

Le son quant à lui est assez fourni avec une panoplie d’instruments qui viennent se greffer tout le long de l’album, tout en gardant un son que je trouve très jazzy et alternatif. La musique est lente, posée et cadencée par une basse au son très spécial ressemblant fortement à une contrebasse jouée aux doigts. Celle-ci est omniprésente et participe au côté jazzy du son. Quant aux percussions, nous avons tantôt des sonorités de batterie et tantôt d’autres percussions qui s’implantent dans un jeu (encore une fois) très alternatif, à contre temps, ajoutant une fois de plus un son typé jazz. Les guitares ne sont pas omniprésentes mais leur son clair est raffiné et fin agrémentant la douceur des morceaux. Les pianos sont, par contre, très importants, agrémentant parfaitement l’aspect doux et mélodieux du travail de nos amis nordiques.

L’ensemble est subtil et recherché. Et pourtant, je me suis surpris à me demander, tant le mélange est surprenant, s’il ne s’agissait pas d’une jam ou d’une impro qui aurait été enregistrée et placée sur un CD. Cela se ressent sur le titre Greetings To Gisle où le côté alternatif ressort très fort. On sent que chaque musicien est dans un trip musical qu’ensuite chacun partage au travers d’un ensemble commun. C’est assez intéressant.

C’est au travers du dernier titre intitulé Hei Hei Martin Skei que l’album nous offre l’apogée de son univers jazzy et posé par de très belles sonorités et de très jolies descentes de guitare. Il s’agit là d’une expérience musicale de plus de 14 minutes qui ravira tous les mélomanes fervents de forme de musique artistiquement recherchée.

Loin des albums traditionnels, Et Han Mot Overklassen est une expérience musicale à découvrir pour tout fan de sons alternatifs et recherchés. C’est un album instrumental bien ficelé doux et posé qui amènera du calme et de la sérénité au sein de chaque aventurier qui osera s’y confronter.

L’album :
1. “Sly Love With A Midnight Creeper” (5:28)
2. “Folk Kremtar No Av Og Til Berre I Lause Lufta Og” (4:40)
3. “Happy Hour For Mr. Sanders” (5:56)
4. “A Bottle A Day Keeps The Wolves At Bay” (7:38)
5. “The Curious Case Of The Resting Blue Steel Face” (4:43)
6. “Moves Away From The Door” (4:19)
7. “Greetings To Gisle” (8:03)
8. “Ladies Night At The Jazz Fusion Disco” (6:11)
9. “Toten” (4:40)
10. “Hei Hei Martin Skei” (14:14)

Les musiciens :
Gard Nilssen: batterie , percussions, vibraphone, Wurlitzer et électronique
Rune Nergaard: basse, orgue, piano jouet, percussions et électronique
Even Helte Hermansen: soprano, baryton et guitares supplémentaires, percussions et électronique

Pays: NO
HUBRO Music
Sortie: 2019/07/12 (août 2019 en Belgique)

https://www.facebook.com/Bushmans-Revenge-187627191297638/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!