CHALICE OF SIN – Chalice of Sin

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Ce projet Chalice Of Sin nous donne l’occasion de mieux faire connaissance avec Wade Black, chanteur de ce groupe qui a accumulé beaucoup d’expérience au cours des trois décennies qui viennent de s’écouler. Ce garçon originaire de Pennsylvanie fait ses débuts en 1991 (il a alors 23 ans) au sein de Lucian Blaque, un petit groupe de heavy metal floridien qui sort quatre albums jusqu’en 1995. Un temps professeur de chant au conservatoire de Tampa en Floride, Wade Black reprend du service actif dans un groupe en rejoignant les légendaires Crimson Glory à la fin des années 1990 pour l’album ʺAstronomicaʺ (1999), dernier des quatre albums que ce groupe injustement sous-estimé a commis dans sa carrière, qui dure d’ailleurs encore aujourd’hui.

La carrière de Wade Black est désormais bien lancée puisqu’on le retrouve au tout début des années 2000 dans Seven Witches, avant qu’il ne se dirige chez Leatherwolf entre 2004 et 2006, après un passage intermédiaire chez les mystérieux Tiwanaku pour l’unique album de ce groupe en 2003. On débusque également Wade Black chez Leash Law, petit combo floridien auteur d’un album en 2004. Quelques années plus tard, il est de passage chez Disaster Peace, un groupe monté avec Hal Patino (King Diamond) pour un album sorti en 2009. L’année suivante, il est chez DeuxMonkey (un album éponyme), puis il réactive son groupe Lucian Blaque pour un nouvel album en 2017.

Wade Black a eu la bonne idée d’entrer en contact avec la maison italienne Frontiers Music pour proposer de nouvelles chansons de son cru qui ont immédiatement intéressé les têtes pensantes du label. Le patron de la boîte sort ses exécuteurs maison qui viennent participer à l’aventure. On retrouve des noms désormais bien connus : Alessandro Del Vecchio (basse et claviers), Martin Jepsen Andersen (guitare) et Mirkko De Maio (batterie).

Les Italiens épaulent donc l’Américain sur cet album ʺChalice of Sinʺ, qui porte le même nom que le groupe. On a le plaisir de découvrir ici du heavy metal de facture classique, joué avec force et dextérité et servant d’appui aux performances vocales de Wade Black, qui croasse d’une voix grinçante sur une palette vocale de plus de trois octaves. La mise en place est puissante et efficace, avec les solides ʺChalice of sinʺ et ʺGreat escareʺ en ouverture des hostilités. ʺWhiskyʺ est une ode à l’alcoolisme où l’on devine que c’est peut-être le Jack Daniels qui est à l’origine de la voix particulière de Wade Black. On reste encore sous la pression des rugueux et mélodiques ʺMiracleʺ et ʺSacred shrineʺ avant de débander un peu sur les plus prévisibles ʺAshes of the black roseʺ et ʺThrough the eyes of a childʺ (la ballade obligatoire pour ce genre de disque). Mais ce petit passage à vide dure peu de temps puisqu’on remonte déjà la pente avec un ʺI Standʺ en mid-tempo qui rappelle un mélange entre Rainbow, Savatage ou Yngwie Malmsteen. Chalice Of Sin termine alors son album tout frais sur la ligne d’arrivée avec un triplé couillu composé de ʺThe showʺ, ʺThe fightʺ et ʺNightmareʺ, d’impeccables pépites métalliques caracolant sauvagement sur des rythmes fiers et menaçants.

Le style fait penser bien sûr à Crimson Glory et tous ces groupes désormais classiques des années 80, comme Savatage, Metal Church, Armored Saint, Virgin Steele, Manilla Road ou Malice, autrement dit l’intelligentsia du power metal américain de la grande époque. Et donc, conclusion pour les amateurs du genre : il n’y a vraiment pas de raison de s’en priver.

Le groupe :

Wade Black (chant)
Martin Jepsen Andersen (guitare)
Alessandro Del Vecchio (basse et claviers)
Mirkko De Maio (batterie)

L’album :

ʺChalice Of Sinʺ
ʺGreat Escareʺ
ʺWhiskyʺ
ʺMiracleʺ
ʺSacred Shrineʺ
ʺAshes Of The Black Roseʺ
ʺThrough The Eyes Of A Childʺ
ʺI Standʺ
ʺThe Showʺ
ʺThe Fightʺ
ʺNightmareʺ

https://www.facebook.com/ChaliceOfSin/

Pays: US
Frontiers Music
Sortie: 2021/06/11

Laisser un commentaire

Music In Belgium