CYBERIAM (The) – Connected

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Je me souviens avoir chroniqué à l’époque le premier album de ce groupe américain The Cyberiam sorti en février 2018 et qui, m’avait laissé une belle impression en terme de rock-progressif depuis, la formation US aura sorti un EP et un album Live avant la galette qui nous intéresse aujourd’hui et officiellement produite le 6 août. Comme depuis le début nous aurons encore à faire à une pochette très colorée et décrivant un paysage futuriste plutôt positionné vers l’air du robot humanoïde d’ailleurs, le titre de l’opus semble lui-aussi être en phase, connecté plus précisément au départ et étrangement à une musique acoustique…dans les premiers instants puisque l’élaboration d’un rock-progressif vient rapidement à nos oreilles ici accompagnés d’un chant électronique. En fait un travail vocal proposé en deux temps qui, porte une ballade pop-rock s’habillant par la suite de nappes de synthés et d’une basse agressive pour retourner en terres progressives. Au final voilà donc une première composition complexe et bien ficelée qui, présage du meilleur pour la suite en tout cas, on l’espère avec effectivement le jeu des prolongations d’un rock multiple-facettes et bien charpenté qui, met à nouveau en évidence la basse et bon dieux, que cela fait plaisir !

Je vous ai parlé de futur et de robots mais soyons clair la musique développée par les musiciens US, reste dans un cadre mélodique et plutôt classique, oscillant entre pop-rock, ballade rock et rock-progressif avec il est vrai des moments où les synthés imprègnent une coloration plus spatiale. C’est vrai qu’il y a bien des narrations comme à la NASA mais le fil rouge de l’album est bel et bien un progressif multiple-colorations oscillant entre rock et pop-musique où, l’on découvre un très beau travail de composition avec toujours cette basse qui ronronne pour mon plus grand plaisir et le son de l’orgue qui apparaît à certains moments ! Le chant n’est pas en reste et bien en place mais bon, il est temps de vous présenter un extrait du dit opus :

Une composition progressive me rappelant les incontournables Spock’s Beard ou les Flower Kings sans oublier le Neal Morse Band avec ici aussi, une architecture et une texture sonore basées à la fois sur la mélodie et l’énergie, construite sur plusieurs ambiances permettant d’allier le rock au métal. Sans oublier des passages acoustiques ou pop avec même, un très beau moment au piano classique qui élance une nouvelle ballade faisant corps avec un certain rock américain, renforçant mon impression que ces diables de musiciens sont capables de proposer une belle musique accessible voir grand public à certains moments. On pourrait aussi faire référence aux Québécois de Mystery pour le côté mélodique du rock ici offert à nos auditeurs qui j’en suis sûr, saurons apprécier à sa juste valeur le travail accompli de The Cyberiam !

Pour découvrir l’ensemble de l’album :

https://thecyberiam.bandcamp.com/album/connected

Pour découvrir le groupe :

Le groupe:
Keith Semple (chant, guitares, Misc.Sound FX)
Brian Kovacs (chant, guitares, Misc.Sound FX)
Frank Lucas (claviers et chant)
Tommy Murray (batterie et chant)

Pays: US
Autoproduction
Sortie: 2021/08/06

https://www.facebook.com/TheCyberiam

Laisser un commentaire

Music In Belgium