DAVID LOMBARD – Looking for a Dream (EP)

202 Participations

Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 1 Moyenne: 5]

L’artiste et songwirter liégeois prend son envol en solo en 2012, un musicien qui s’était déjà fait connaître sur la scène de la Cité Ardente à l’époque en tant que membre d’un groupe pour aujourd’hui, délivrer sa propre vision de la musique fortement teintée ici de country et de folk…apparentée à celle de grandes pointures américaines comme Bruce Springsteen ou Jason Isbell ! Après un premier EP cinq titres sorti en 2015, l’artiste liégeois a maintenant le matériel nécessaire (une vingtaine de compositions anglophones) pour construire son second EP et proposer ce même répertoire sur scène. Concernant les prestations scéniques David aura déjà testé quelques beaux endroits comme l’AB (Ancienne Belgique) ou encore le Reflektor de Liège, concernant la mise en route de l’album, c’est finalement le label liégeois Home Records (que votre serviteur connaît bien) qui s’y colle.

Au sein de cette album le musicien/chanteur/compositeur propose trois formules distinctes (solo, trio et groupe) et ce, afin de pouvoir jouer selon la grandeur et l’ambiance du lieux où il jouera, voilà une démarche non dénuée de sens et plutôt intelligente qui permettra je suppose à David de pouvoir jouer partout. Sur ce passons au contenu de ce disque qui dès les premières notes de musique et les premières intonations de voix, me rappelle de grands noms comme Bob Dylan ou Elliott Murphy avec un départ tout en douceur façon country où la voix et l’orchestration dépose une ballade folk temporisée avec déjà l’intervention de plusieurs instruments comme le violon. Il s’ensuit le premier extrait à l’écoute de cette chronique avec ”Walden” single qui tourne depuis quelques temps, une composition tranquille et sensible portée par le piano, la guitare acoustique et la voix de notre hôte du jour :

Le son des instruments est ici très beau au même titre que le timbre et les intonations du chant preuve d’un excellent mixage-son, qui rappelle sur ”Stay” le grand Neil Young à l’époque de ses grands albums comme ”Harvest” ou “Comes a time” ! En fait le travail peaufiné aussi bien au niveau de l’orchestration et du chant, permet à l’auditeur de littéralement se transporter vers les grands espaces américains et donc vers tous ces grands artistes que j’ai cité plus haut, voilà une belle performance qui se confirme sur le second extrait disponible avec une ambiance à la fois folk et country, qui rappelle à nouveau Bob et Elliott avec ici, un tempo qui devient plus rock et s’apparente à la scène parallèle US et des groupes comme les Beat Farmers et surtout les Long Riders :

Le rendu sonore est tout du long réfléchi et respire le travail bien fait avec même, des moments plus country et plus festif, qui nous plonge au sein même d’un saloon où des musiciens couvrent le bruit de la bagarre et des coups de feu des cow-boys présents ! Mais au-delà de ces considérations un peu décalée, précisons à nouveau la joie de pouvoir écouter le son de chaque instrument, permettant à l’auditeur de profiter des accords du banjo ou de la contrebasse aussi bien dans les moments plus enjoués,que lors des passages posés et donc plus proches de la ballade folk.

Si la seconde partie de l‘opus met plus en évidence le côté acoustique des chansons (deux versions sont donc disponibles pour certaines compositions) de David Lombard, l’ensemble de l’album est en fait magnifique voir magique, puisqu’il arrive à nous transporter loin sur un autre continent et vers d’autres traditions propres à des courants musicaux et des contrées lointaines. Grâce à une orchestration chargée en finesse et un travail vocal poussant l’exercice d’intonation à son extrême, David Lombard nous offre ici un très beau recueil rendant honneur à toutes les grandes figures du rock américain que j’ai citées dans cette chronique. Profil bas jeune-homme !

Line-up :
David Lombard (chant, chœurs, guitare acoustique et tambourin)
François-Xavier Thimister (guitare électrique)
Philippe Corthouts (Pedal Steel guitare, mandoline et banjo)
Xavier Perrot (violon)
Manuel Smolders (piano et orgue)
Paolo De La Croix (batterie, shaker et tambourin)
Joanna Kulla (violoncelle)
Nicolas De Conninck (basse)
Tim Charlier (contrebasse)

L’album :
”Looking for a Dream”
”Walden”
”Stay”
”Happening Somehow”
”The Range of Life”
”Looking for a dream” (acoustique)
”Walden” (acoustique)
”Happening Somehow” (acoustique)
”The Range of Life” (acoustique)

Pays: Be
Home Records/Fédération Wallonie-Bruxelles/Province de Liège
Sortie: 2019/05/24

https://www.facebook.com/DavidLombardBE/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!