DE MARION – Down The Road Of Mainstream I Saw You, Canzone

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Ce qui me fascine dans la musique, c’est la découverte de nouveautés, de nouvelles expériences et sonorités. Pourtant, à la première écoute du projet (presque) solo de l’italien Dario Serra, je fus quelque peu surpris. D’ailleurs, cet album particulier porte bien son nom puisque celui-ci est tout aussi énigmatique que sa musique. Je suis parti à la découverte de “Down Road Of Mainstream I Saw You, Canzone” de De Marion.

Notre premier morceau démarre de manière plus ou moins classique, précédé par une piste faisant office plus d’introduction, annonçant déjà la couleur du CD. Nous disposons de guitares crunch ou clean dans un style très folk rock avec un côté blues psychédélique. Une bonne batterie bien “fat” vient relever le tout, accompagnée d’une belle basse bien ronde.

Ensuite, place à l’étonnement. Je m’attendais à rester dans le même domaine. Or, les pistes suivantes semblent sortir d’un tout autre album. Le côté folk se démarque accompagné d’un piano fort présent ainsi que d’une batterie beaucoup plus samplée que naturelle. Le côté plutôt construit et logique de la première piste s’efface peu à peu au fil de la troisième plage.

L’album dégage quelque chose de calme et mélancolique. Le chant est plutôt effacé, presque parlé d’une voix calme, lasse laissant ainsi place aux sons instrumentaux.

La musique est déviante, chaotique, désordonnée et c’est ce qui fait de cet album une expérience auditive. Des sons apparaissent, disparaissent sans que la logique ne soit de mise. Cela se remarque par exemple au travers de certains morceaux n’ayant même pas de fin, se terminant alors de manière abrupte.

La musique dispose d’un côté volontairement dissonant, faux pour amener une harmonie particulière à l’univers de l’album. Le bruitage faisant partie intégrante des morceaux.

L’album est très abstrait et créatif. Il possède son identité propre ainsi que sa couleur. Ce n’est pas un CD qu’on écoute comme on écouterait la radio. Il nous demande de plonger dans son monde où tout est relatif et différent. Dans un univers où le désordonné et le chaotique ont une logique propre et sont cohérents. “Down the Road of Maintream i saw you, Canzone” est un univers auditif qui demande une certaine ouverture d’esprit (ou d’avoir consommé quelques substances avant écoute).

A contre-courant des standards recherchés, De Marion nous livre sa vérité propre, son émotivité, sans tricher ou être pollué par le côté commercial de la musique. Ceci en perturbera certainement plus d’un. Que l’on aime ou que l’on n’aime pas, cet album m’aura fait réfléchir à mon écoute de la musique. Habitués par ce que nous disent nos propres stéréotypes, nous perdons peu à peu l’habitude d’écouter et comprendre ce que la musique est, peut-être ou n’est pas.

Le musicien :
Darrio Serra

L’album :
Frown
God Put A Blind Flange In His Path
Sun Distorted You
Sburramento Fulmineo In La Minore
Danny Boy
Matthew
Spoon
Grains
Gibbous
Gangbang Disco White
Wasted Time With Nonchalance

Pays : Italie
Noja Recordings
Sortie: 2019/10/25

https://www.facebook.com/demarionband

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!