DEGAVRE, Bernard – Au fil de l’eau

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Si Bernard Degavre n’est pas le plus connu des artistes musicaux belges, il faut néanmoins découvrir cet artiste qui pratique son art depuis déjà un demi-siècle. Bernard Degavre est en quelque sorte un homme qui démontre que ce n’est pas la quantité qui détermine une carrière musicale, mais bien la qualité. Ici, il est question de chanson francophone, de textes soigneusement écrits et de poésie musicale, un univers que l’on rencontre malheureusement de moins en moins.

Bernard Degavre commence à se produire en public en 1972, à tout juste 18 ans. Doté d’une solide formation de solfège, nourri des textes de Boris Vian, Georges Moustaki ou Georges Brassens, cet Ucclois se promène de cafés en cafés théâtres et de centres culturels en forums d’université et joue sa musique. C’est avec son premier groupe Apostrophe qu’il se produit pour la première fois à la télévision en 1976. En 1980, il passe au festival de la nouvelle chanson belge avec quelques débutants qui vont devenir fameux (Maurane, Isabelle Rigaux, André Burton…). Son premier single ʺUne fille pour la Luneʺ sort en 1982, avec des musiciens qui sont encore autour de lui : Barry Mc Neese, Philippe Mobers et Philippe Decock.

Après des années 80 et 90 passées dans différents groupes et sur de nombreux plateaux de télé, Bernard Degarve sort son premier album solo, ʺTu es tout simplement venueʺ (2000). Suit en 2005, l’album et le DVD live ʺBernard Degavre en concertʺ, enregistré à l’Espace Delvaux à Bruxelles. ʺSuis ta routeʺ (2010) est son deuxième album, d’orientation folk rock, co-écrit et coproduit avec Barry McNeese. On retrouve ce même Barry McNeese à la basse et à la direction artistique de l’album hommage à Georges Moustaki, ʺBernard Degavre chante Georges Moustakiʺ (2016).

Enfin, voici ʺAu fil de l’eauʺ, une collection de chansons que Bernard Degavre chantait depuis longtemps mais qu’il n’avait jamais enregistrées. Il les rassemble donc sur bande avec ses complices Barry Mc Neese (basse), Philippe Mobers (batterie) et Philippe Decock (piano et claviers), auxquels s’ajoutent Fabrice Manzini (guitare électrique), Patrick De Schuyter (guitare acoustique), John Heinrich (pedal steel, saxophone) et François Vaiana (chœurs). Nous embarquons ici pour un voyage calme et souriant dans l’univers de Bernard Degavre, qui raconte ses aspirations (ʺAu fil de l’eauʺ), ses coups de gueule (ʺJ’voudrais dire nonʺ, ʺDu funʺ), ses histoires d’amour (ʺDes larmes de crocodileʺ, ʺÀ force de nous faire du cinémaʺ, ʺFaites pas la têteʺ), ses souvenirs (ʺJulieʺ), ses personnages hauts en couleurs (ʺJackie la sauvageʺ, ʺEmilouʺ), tout cela avec une voix claire et limpide, aux légères intonations à la Michel Berger. Des refrains facétieux, un petit côté faussement naïf, une sympathie naturelle suscitée par les chansons, tout cela constitue le menu de cet album attachant, entre folk rock, chanson française, swing et émotion. Cet album est un moyen d’arrêter le temps et de filer dans une dimension simple et rafraichissante, gracieuse et indolente. Une belle rasade de nostalgie et de beaux souvenirs de la chanson française des années 70-80.

Le groupe :

Bernard Degavre (chant)
Barry Mc Neese (basse)
Philippe Mobers (batterie)
Philippe Decock (piano et claviers)
Fabrice Manzini (guitare électrique)
Patrick De Schuyter (guitare acoustique)
John Heinrich (pedal steel, saxophone)
François Vaiana (chœurs)

L’album :

ʺAu fil de l’eauʺ
ʺLa nuit du renardʺ
ʺJackie la sauvageʺ
ʺJ’voudrais dire nonʺ
ʺHollywoodʺ
ʺEmilouʺ
ʺDes larmes de crocodileʺ
ʺÀ force de nous faire du cinémaʺ
ʺFaites pas la têteʺ
ʺJulieʺ
ʺColoradoʺ
ʺDu funʺ

https://bernarddegavre.bandcamp.com/
https://www.facebook.com/bernarddegavre/

Pays: BE
Méli Mélo
Sortie: 2021/12/03

Laisser un commentaire

Music In Belgium