DEVILSBRIDGE – Endless Restless (EP)

7 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Après deux clips-vidéos réalises en fin 2019 et en début de cette année, le groupe suisse de métal mélodique moderne DevilsBridge nous arrive ici avec son premier EP 6 titres que nous allons analyser ensemble mais avant cela, je vous propose l’écoute d’un morceau paru fin 2018 et qui ne figure pas sur le mini-album…histoire de se mettre en jambes et déjà de cerner le style du groupe helvétique :

Présentant une chanteuse décidée portée par un métal-alternatif bourru et pêchu, un style assez carré et direct qui présage d’un contenu musical franc composé par deux guitares tranchantes et une section rythmique bien à sa place, le tout coiffé de ce chant féminin assuré et légèrement rocailleux. Je vous offre aussi l’écoute du Trailer disponible ci-dessous :

C’est une basse appuyée et des chœurs revanchards qui lancent la première composition de l’EP où, l’on retrouve rapidement les guitares heavy et le chant féminin lui-aussi heavy, au sein d’un morceau construit de manière à frapper directement où il faut. Un heavy-rock bien senti mais malgré tout entraînant grâce aux refrains mais aussi aux changements d’atmosphères sans oublier les modulations du chant au sein du même morceau. Premier extrait disponible au sein de cette chronique avec un morceau qui maintient un niveau d’énergie et de force plutôt efficace, gardant le cap d’un métal-alternatif accessible :

Forte dominance des guitares bien sûr aves des riffs tranchants mais également une basse bien sentie (et c’est agréable d’entendre l’instrument) avec peut-être comme remarque, un mixage son ou plutôt une balance où l’on aurait pu pousser un peu plus le chant, qui me semble parfois couvert par la musique…en fait un son légèrement étouffé qui pourrait être plus clair mais bon, cela n’engage que moi. Il s’ensuit le plus récent clip où là d’une part on a droit à une intro plus posée et d’autre part, un son il me semble plus libéré et donc plus agréable à écouter pour un morceau, qui garde le cap des débuts avec un heavy-rock bien trempé :

Avec toujours ces modulations au niveau du chant et ce métal à la fois poussif et attrayant avec ici, des incursions plus mélodiques nous entraînant finalement vers une composition tirant vers le métal-progressif avec en sus, un bon niveau technique. Pour la suite on garde la coloration fortement métallique avec toujours ces riffs rageurs de guitare, ce chant volontaire mais aussi, des chœurs porteurs qui renforcent encore plus l’intensité de la musique. Très homogène l’album n’en est pas moins des plus efficaces !

Je vous laisse déguster un dernier extrait (et il y en a eu pas mal pour illustrer cette chronique), la dernière composition où l’on perçoit à nouveau en entrée un beau son de basse puis, le morceau s’ouvre toujours sur une musique hautement métallique avec bien sûr ce chant féminin se mariant plutôt bien aux riffs de guitare et à une batterie affirmée. Notons aussi des envolées mélodiques au niveau de la lead-guitare, chose que j’avais déjà perçu plus tôt au sein de cet EP avec pour cette fin de parcours, une composition plus progressive et plus mélodique ce qui me semble un choix judicieux pour attirer l’auditeur à écouter ce mini-album :

Au final le groupe helvétique nous propose un mini-album de métal-alternatif plutôt intéressant à découvrir avec, des compositions assez homogènes quoique, on évolue à certains moments vers quelque chose de plus progressif. J’aurais peut-être apprécié un son un poil plus clair mais comme je l’ai déjà dit, cela n’engage que moi donc, c’est à vous de vous faire votre propre opinion.

Pays: CH
Fastball Music/BOB-Media/Rock Inc/NonStopMusic
Sortie: 2020/04/10

https://www.facebook.com/DevilsBridgeBand/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!