DUN FIELD THREE – s/t

18 Participations

Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Voilà bien une formation qui va quelque peu déranger voir bousculer l’ordre établi des gens bien sages et bien propres sur eux car, Dun Field Three pratique un rock démonstratif…expressif voir burlesque qui va légèrement changer vos petites habitudes ! Sur ce passons à l’analyse du début de cet album qui apporte une première composition ”Lion” disponible ci-dessous sous forme vidéo avec au départ une bande radio, qui lance un piano et un chant grave et démonstratif rappelant quelque peu l’univers de Nick Cave, pour ensuite offrir aux auditeurs déjà déboussolés un rock’n’roll expressif voir burlesque rappelant aussi le style des Cramps en moins excentrique peut-être. Notez d’ailleurs que la vidéo qui accompagne la chanson est à l’image de la musique, décalée et surtout fortement vintage :

Ensuite on garde le cap d’un rock’n’roll gras et bourru rappelant toujours les deux références citées plus haut, idem pour de nombreuses similitudes avec la scène parallèle des eighties avec toujours, un chant démonstratif et une musique profondément rock avec ça et là quelques relents de blues. L’humour et le côté décalé restent de mise avec par exemple un son d’orgue qui lance une mélodie d’un second degré, comme ce chant haut-perché et expressif qui se place au même niveau que la musique, offrant aux amateurs quelque chose qui ne manque point de piquant ! Un rendu musical qui parfois se fait plus lourd et plus gras, s’approchant alors d’un stoner-rock mais aussi quelque part de la scène grunge, avec quelques effluves grasses rappelant un certain Nirvana. Autre extrait disponible ”Blood River” démarre sur le ton d’une série TV ou d’une musique de film, puis tout bascule à nouveau dans le rock burlesque rappelant une fête de village voir même l’ambiance d’une fanfare débridée :

L’ombre des Cramps reste donc importante sur plusieurs compositions puis en fin de course, le dernier morceau ”Ready” s’oriente alors plus vers l’univers d’un Chris Isaak surtout au niveau des riffs de guitare ici très rock’n’roll. Dun Field Three propose à notre auditoire un album respirant fortement le rock…le vrai…le gras, celui qui oscille entre rock-alternatif et rock-garage mais aussi rappelant quelques grandes figues comme Nick ou même un certain Leonard Cohen. Voilà bien un rock gras et sombre additionné de quelques pincées d’auto-dérision ou d’humour décalé et, qui va déranger l’ordre établi…et c’est tant mieux !

Line-up :
Daucoco (chant, guitare et claviers)
Nachtlieb (basse et baryton)
Goto (batterie)

L’album :
”Lion”
”Rosie”
”Zombie”
”Fade To Gray”
”Gone”
”Blood River”
”Sandy Sandy Sandy”
”Sins”
”Ready”

Pays: DE
Noise Appeal Records/Rough Trade Distribution NOISE76
Sortie: 2019/04/12

https://www.dunfieldthree.com

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!