CD/DVDChroniques

ELEPHANT STONE – Back Into The Dream

Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Le Québec a toujours été un vivier de talents. De Gilles Vigneault à Robert Charlebois, de Péloquin Sauvageau à Cœur de Pirate, de Garou à Diane Dufresne, on ne compte plus les artistes brillants issus des froides contrées de la Belle Province canadienne. Elephant Stone est l’un de ceux-là. Et si nous devions situer le groupe quelque part dans la grande famille musicale québécoise, ce serait peut-être quelque part entre Céline Dion et Voivod. Entendons-nous bien : la Pop-Psychédélique d’Elephant Stone n’a absolument rien à voir avec la variété racoleuse de la célèbre veuve de René, pas plus d’ailleurs qu’avec les déflagrations sonores des techniciens du riff qui avaient offert ses lettres de noblesse au Thrash Metal de notre adolescence. Cependant, si l’on ne s’arrête pas au style, on peut retrouver dans les compositions du groupe Montréalais un peu de l’efficacité pop de la première et le goût prononcé pour les expérimentations sonores qui a fait la réputation de l’autre.

Formé en 2009 par le musicien Montréalais Rishi Dhir (NDR : qui, comme son nom l’indique, est d’origine indienne), Elephant Stone a six albums à son actif. Intitulé “Back Into The Dream”, le dernier d’entre eux, est sorti le 23 février dernier sur le label Fuzz Club Records.

Nous y découvrons quarantaine minutes magiques d’une Pop Rock entrainante, ancrée dans les sixties psychédéliques et inspirée, en partie, par les mélodies les plus enfumées des Beatles. Accrocheuse et mystique à la fois, la musique d’Elephant Stone fusionne les mélopées suaves dégoulinant des cordes vocales (presque féminines) de Rishi Dhir avec des sonorités chaleureuses issues d’instruments vintages tels que le Mellotron, l’orgue Hammond, le Farfisa, la guitare, le piano électrique. Pour faire honneur à ses origines, Dhir incorpore également à la trame de ses compositions les notes exotiques d’instruments traditionnels tels que le sitar et la tabla indienne. Comme celle des Beatles (et de Céline Dion), la musique créé par Rishi Dhir et ses compères est truffée de mélodies immédiates et de refrains mémorables. Comme celle de Voivod, elle ouvre l’esprit et les portes vers d’autres univers.

En résumé : ne faites pas trop attention à nos allusions à Céline Dion et à Voivod. Si vous appréciez le mélange de rock psychédélique et pop anglaise des années 60 et que, de surcroit, vous aimez  entendre quelques notes d’exotisme dans cette mixture, il y a fort à parier que  “Back Into The Dream” soit votre prochain achat.

L’album :

  1. Lost In A Dream” (04:27)
  2. The Spark” (03:30)
  3. Going Underground” (03:20)
  4. History Repeating” (03:38)
  5. bae” (04:09)
  6. Godstar” (02:04)
  7. The Imajinary, Nameless Everybody In The World” (07:37)
  8. “ Pilgrimage” (05:25)
  9. On Our Own” (03:36)
  10. Another Year Gone” (01:44)

Le groupe

  • Rishi Dhir – Chant, basse, sitar, guitares, mellotron, farfisa, synthés, percussions,
  • Jason Kent – Chœurs, piano, piano électrique, orgue Hammond, guitares, basse
  • Robbie MacArthur – Guitares, synthés
  • Miles Dupire-Gagnon – Batterie
  • Adam Kinner – Saxophone
  • Shawn Mativetsky – Tabla

https://elephantstonemusic.bandcamp.com/album/back-into-the-dream

https://elephantstone.ca/

Pays: CA

Fuzz Club FC 214 (Promo No Exit PR)

Sortie: 2024/02/23

Laisser un commentaire

Music In Belgium