ETERNAL BREATH – World of Chaos

73 Participations

Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Formation belge formé en 1996 par Andy et Marino à Wielsbeke, Eternal Breath qui combine en fait des lignes traditionnelles du métal avec un style plus moderne, a déjà derrière elle trois albums démo sortis respectivement en 1997, 2002 et 2006. Le groupe subissant plusieurs modifications de line-up, celui-ci s’est à nouveau stabilisé en 2015 pour une année plus tard, sortir de terre ”The Joker” dont je vous propose un extrait histoire de se remettre les choses en tête, ce dernier proposant un heavy-métal moderne inspiré par des pointures comme Exodus ou Judas Priest :

En ce moi de mai 2019 la formation belge nous revient avec un nouvel opus ”World of Chaos” avec en parallèle leur participation au Blast from the past édition 2019 en compagnie d’un certain Grave Digger ! Ceci me semble de bonne augure pour nos petits belges mais voyons plutôt concrètement le contenu de ce nouvel album avec tout d’abord la vidéo officielle de ”Need For Speed”, qui offre d’emblée un style plutôt tourné vers le speed-métal avec une batterie rapide et fracassante, un contenu sonore rappelant effectivement les références citées plus haut avec aussi des guitares décidées et un chant affirmé voyageant dans les timbres :

En tout cas c’est foutrement efficace et c’est tant mieux sachant que les deux formateurs ont aujourd’hui de la bouteille, ces derniers prouvant qu’ils savent proposer une musique mâture et bien foutue qui ne manque point d’énergie et de vitesse. Et c’est le cas dès la première composition après une intro heavy-métal, les choses s’accélèrent surtout grâce à la batterie qui frappe vite et bien, chant et chœurs apportant un côté vocal lui-aussi efficace. Les soli de guitare ne manquent point forcément et ils sont plutôt fluides et mélodiques donc, agréables à écouter idem pour les riffs rageurs, qui plombent l’atmosphère rendant le contenu sonore puissant à l’image d’un power-métal de belle facture.

On s’approche aussi du monde du trash-métal tout en gardant en point de mire, la volonté d’atteindre une vitesse d’exécution de croisière et ça et là, des débordements vocaux partant dans les aigus et qui peuvent surprendre mais bon pour le reste, le chant reste grave et décidé au même titre que les chœurs. Ce qui est sûr c’est que le style traditionnel est bel et bien retranscrit ici, rappelant les grandes figures d’hier comme bien sûr Judas Priest mais aussi à certains moments et pour certaines ambiances les Canadiens d’Annihilator. Les Belges d’Eternal Breath n’ont pas à rougir de leurs collègues anglo-saxons ou autres, ils sont capables de proposer une musique et donc un album percutant et efficace. Je vous laisse écouter pour terminer la ballade de l’opus ”Follow Your Dream”, histoire de finir en douceur ma chronique avec ici encore, un beau travail des guitares :

Line-up :
Andy Polfliet (chant)
Marino Decauluwé (guitares)
Robin Vancayseele (guitares et chœurs)
Aaron Soen (basse et chœurs)
Kenny Geerts (batterie et percussions)

L’album :
”My Redemption”
”Never Surrender”
”Need For Speed”
”Fire”
”Fight For Metal”
”Follow Your Dreams”
”Power And Glory”
”Hard Life”
”The Greatest Loss”
”Revenge”
”Y.P.M.O.”

Pays: BE
Sliptrick Records SLP-019-0379
Distribution : Sonic Rendezvous
Promotion Benelux: Hard Life Promotion (Mike de Coene)
Sortie: 2019/05/10

https://www.facebook.com/eternalbreathofficial/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!