EXCELSIOR – O Horizon

13 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Projet emmené par la compositrice/arrangeur/chanteuse Anja T.Lahrmann originaire de Copenhague et connu sur la scène Underground, Excelsior se veut avant-gardiste mais aussi, résolument tourné vers la pop avant-gardiste et l’expérimentation sonique, résolument moderne aussi avec un résultat issu de trois ans de travail. On parlera également de pop-musique de chambre ou encore d’un travail coloré par les influences et courants des eighties, issus du début de la musique électronique et des débuts de la New-Wave. Démarrant sur un ton électro plutôt posé, les synthés et programmations déposent une première courte intro pour ensuite, proposer une complainte chantée colorée de sonorités électro qui, finissent par déposer une rythmique répétitive et légère faisant évoluer le morceau vers un pop-électro maîtrisé :

Ensuite un son de clavecin sert d’ouverture à un morceau se rapprochant effectivement des compositions électroniques des années 80 avec ici, un chant féminin léger et cristallin s’accompagnant aussi à certains moments d’une ambiance légèrement atmosphérique. Bien sûr les sonorités et expérimentations électroniques dominent ici les débats avec bien sûr, des passages plus rythmés et donc plus dansants, permettant de s’approcher de tempos plus pop. Attention le côté avant-gardiste et expérimental est bel et bien présent tout au long de l’album avec, des passages plus sombres construits sur des sons et bruitages divers.

Les connections avec la musique électronique et les courants musicaux qui ont émergé dans les années 80 sont nombreuses avec ici bien sûr, la volonté d’aller vers l’expérimentation des sons puisque l’artiste créatrice s’aventure sur les chemins escarpés de la création de sonorités étranges voir oppressantes.

Des passages plus posés et souvent chantés adoucissent alors l’ensemble parfois rugueux, une guitare acoustique vient même apaiser le tout au niveau de la plage titulaire qui, clôture l’album sur un tempo feutré et léger renforcé par un chant lui-aussi léger :

Voilà donc un opus hétérogène et multiple-pistes empruntant bon nombre de chemins, allant de la musique profondément avant-gardiste à de la musique électronique, en passant par des passages plus atmosphériques voir plus temporisés. En un mot l’artiste danois nous propose autre chose, quelque chose de différent…donc à appréhender pour tous ceux qui veulent découvrir…

Créateur:
Anja T.Lahrmann

L’album:
“Ultramarine”
“Time Of None”
“Origin”
“Lynx”
“In Silico”
“White Arrow”
“Whims”
“Alba/The High Of a Surrender”
“Wandering Womb”
“O Horizon”

Pays: DA
Big Oil Recording Company
Sortie: 2019/11/22

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!