FAR AWAY – Viaje

20 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Formation parisienne évoluant dans un univers construit à partir de plusieurs courants comme le métal, le post-rock ou le rock-alternatif, Far Away se situerait manifestement dans un créneau entre le métal-progressif et le métal-alternatif. Afin de pouvoir définir notre point de vue la formation nous propose ici un mini-album 5 titres (il y a une sixième composition cachée) il faudra donc être attentif dès la première plage, qui démarre sur un tempo de métal lourd fait de riffs tranchants et d’une batterie percutante, le tout rehaussé d’un chant électronique gras qui bascule ensuite vers des cris gutturaux. Malgré tout des accords de guitare plus mélodiques et un passage temporisé à la basse, nous permettent alors de respirer pendant un moment plus posé. Une première composition qui montre déjà un travail à plusieurs facettes passant du calme à la tempête lorsque les choses s’accélèrent et s’alourdissent…à déguster ci-dessous :

La suite conserve ce même esprit de vouloir mélanger ou entremêler les genres, pour construire effectivement un métal-alternatif qui combine passages heavy et moments alternatifs où d’ailleurs, on retrouve des atmosphères et des sons propres au post-rock ou encore au rock-alternatif des eighties, le tout proposant finalement une recette identitaire et donc propre au groupe. Chaque style utilisé est fait dans le respect des codes, ajoutons à cela que le niveau technique est à chaque instant très bon et qu’au final, la musique du groupe français est des plus intéressantes à suivre. Prenons pour exemple certains passages ou une guitare heavy côtoie une autre guitare post-rock, pour finalement former un rock atmosphérique couvrant tout l’espace sonore avec une rare efficacité ! Idem pour le morceau ”Rest at Camfire” qui offre un mode acoustique léger et même s’il est court, nous permet une belle bouffée d’oxygène !

Bien sûr n’oublions point le chant qui se fait le plus souvent agressif avec ça et là des effets de profondeur, rappelant à la fois le milieu du métal comme celui de la scène Batcave des années 80, musique et parties vocales (en anglais mais aussi en français) participant activement et en symbiose à la construction d’une atmosphère complexe et variée qui continue morceau après morceau de louvoyer entre les genres. Tout cela sans oublier de nombreux moments posés où la formation montre à loisir tout son savoir-faire, une maîtrise de haut-vol permettant d’offrir aussi bien du post-rock, du heavy-métal ou du rock-alternatif…tous les styles étant convaincants ce qui prouve une sacrée force. Sinon pour ce qui est des extraits à compulser au sein de ce texte, je vous propose alors ”Uturuncu” (les titres sont aussi alambiqués) qui s’ouvre à travers quelques accords alternatifs de guitare, pour ensuite basculer dans le lourd et le rapide sur un mode proche du speed-métal, le chant lourd et guttural enfonçant alors le clou d’une composition qui imprime un tempo fracassant mais, un passage posé vient encore maintenir l’alternance des styles et des rythmes…à vous d’en juger :

Attention un sixième morceau caché est bel et bien sur l’album, il faudra juste patienter pendant un moment de silence, avant de découvrir la vraie dernière composition de l’album. Un opus qui mérite toute votre attention et qui porte effectivement bien son étiquette de métal-alternatif, un album à découvrir quoiqu’il arrive !

Pays: FR
Autoproduction
Sortie: 2019/02/09

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!