FIRST SIGNAL – Closer to the edge

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Qui se souvient de Harem Scarem ? Le plus endurant des groupes de hard rock mélodique et AOR du Canada (35 d’existence à ce jour) occupe encore la scène avec l’arrivée régulière d’albums dans les bacs des disquaires mais en 2010, le groupe de Harry Hess et Darren Smith était un peu en rade, ce qui a donné l’occasion au premier de céder aux appels du pied du label Frontiers, qui avait sous le coude quelques chansons aptes à séduire Harry Hess, tant elles étaient proches du style de prédilection d’Harem Scarem.

C’est ainsi que naît First Signal, une association entre Harry Hess et le producteur allemand Dennis Ward (Pink Cream 69, Khymera). L’album ʺFirst Signalʺ (2010) est fort bien reçu par la communauté hard FM/AOR qui en consomme de larges quantités. Ceci est suffisant pour conserver la confiance d’Harry Hess dans son side project et même si son groupe Harem Scarem redémarre sa route en 2014 avec l’album ʺThirteenʺ, le chanteur reste ouvert aux nouvelles propositions d’album de Frontiers, qui se concrétisent en 2016 avec ʺOne step over the lineʺ, produit cette fois par Daniel Flores (The Murder Of My Sweet, Find Me). Encore une fois, cet album qui ressemble comme deux gouttes d’aftershave à ce que Harem Scarem a pu produire de mieux fait un joli carton chez les fans du genre, surtout en Europe.

Tant qu’on gagne, on joue et First Signal remet son titre en jeu une troisième fois avec ʺLine of fireʺ, sorti en 2019. Un certain nombre de fées viennent se pencher sur les partitions et l’album crédite du beau monde à l’écriture des morceaux, avec Stan Meissner, Henrik Hedström, Lars Edvall, Anderz Wrethov, Andreas Johansson, Carl Dixon, Bruce Turgon, Sören Kronqvist, Morgan Jensen, Hal Marabel, Daniel Palmqvist, Ulrick Lönnqvist ou Nigel Bailey, toujours avec la production signée Daniel Flores.

Et tout en continuant à sortir des albums avec Harem Scarem (le dernier est sorti en 2020), Harry Hess continue son petit bonhomme de chemin avec First Signal, qui édite cette année son quatrième album ʺCloser to the edgeʺ. À nouveau, Frontiers a dépêché sur place une batterie de compositeurs chevronnés avec Pete Alpenborg (Arctic Rain), Guillermo Del Medio (Inner Stream), Alessandro Del Vecchio, Kristian Fyhr (Seventh Crystal) et Herman Nori qui ont contribué aux onze chansons de ce nouvel opus.

En matière d’AOR et hard rock mélodique, cet album remplit parfaitement le cahier des charges. On a mis toute originalité de côté mais on a privilégié les belles mélodies enlevées (ʺDont let it endʺ, ʺIrreplaceableʺ), les textures musicales raffinées à la guitare et aux claviers (ʺI don’t wanna feel the night is overʺ, ʺMysteryʺ) ou les gros appuis rythmiques au service de la voix d’or de Harry Hess (ʺDon’t look awayʺ, ʺCloser to the edgeʺ). Quelques ballades romantiques viennent réchauffer les cœurs des êtres fragiles (ʺOne more timeʺ, ʺAngel with a roseʺ, ʺThe hurting oneʺ) et comme ça, tout le monde est content.

L’album est solide dans le genre, on connaît toutes les ficelles mais on passe un bon moment. Il n’est pas certain que le souvenir restera immortel mais First Signal confirme ici son talent à faire du beau divertissement sonore.

Le groupe :

Harry Hess (chant)
Daniel Flores (batterie)

L’album :

ʺDon’t Let It Endʺ
ʺI Don’t Wanna Feel the Night Is Overʺ
ʺShow Me the Wayʺ
ʺDon’t Look Awayʺ
ʺIrreplaceableʺ
ʺOne More Timeʺ
ʺCloser to the Edgeʺ
ʺAngel with a Roseʺ
ʺMysteryʺ
ʺThe Hurting Oneʺ
ʺGot To Believeʺ

https://www.facebook.com/firstsignalband

Pays: CA
Frontiers Music
Sortie: 2022/04/08

Laisser un commentaire

Music In Belgium