FORTUNE – The gun’s still smokin’ live

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Ce live va nous permettre d’évoquer l’histoire édifiante de Fortune, un groupe dont le destin est en tout point contraire au nom qu’il porte. L’histoire commence en 1978 à Los Angeles, lorsque les frères Richard et Mick Fortune (guitare et batterie) décident de monter un groupe qui porte leur nom. Le groupe sort d’abord en 1978 un premier album de soft rock parfaitement sirupeux qu’il semble avoir renié depuis, puisque son album suivant s’appelle aussi ʺFortuneʺ en 1985 et que le suivant, sorti 34 ans plus tard, s’appelle ʺFortune IIʺ. Mais avant ces albums, Fortune parvient à se construire une petite réputation grâce à la chanson ʺAirwavesʺ qui figure sur la bande-son du film ʺThe last american virginʺ, une comédie pour adolescents sortie en 1982. A l’automne de cette même année, les frères Fortune optent pour une ligne musicale plus mainstream et changent quelques membres de leur groupe, recrutant le claviériste Roger Scott Craig, un Irlandais ayant fait ses débuts chez les mythiques Merseybeats durant les années 70 et ayant ensuite formé le groupe Liverpool Express. Puis c’est Larry Green qui vient prendre le chant à la place de Colleen Fortune, la femme de Richard qui a quitté le groupe. Les nouvelles compositions et les concerts dans les clubs en vue d’un contrat chez CBS ne servent cependant à rien puisque rien ne se concrétise et Fortune préfère se débander en 1984.

Il faut attendre l’année suivante pour voir les frères Fortune remonter leur groupe, alléchés par une proposition du label Camel, une filiale de MCA. Avec Bobby Birch à la basse et les chansons des désormais partis Roger Scott Craig et Larry Greene, Fortune sort l’album ʺFortuneʺ en 1985. Tout semble bien se passer, Camel annonçant au groupe que les ventes marchent excellemment. Les frères Fortune ont le sourire et attendent le paiement des royalties… qui ne viendront jamais, le label Camel ayant menti sur les chiffres des ventes et s’étant mis en faillite tout en se débinant avec le pognon et les bandes enregistrées de l’album. Et revoilà Fortune séparé pour la deuxième fois.

On patiente encore une vingtaine d’années avant de voir revenir les frères Fortune, qui ont de la suite dans les idées. Ils sentent que le moment est propice puisque des rééditions de l’album de 1985 ont fini par remonter à la surface et attirer un public fan de rock FM et AOR. Le groupe décide de se reformer en 2006, avec les frères Fortune, bien entendu, ainsi que David de Leon, le chanteur bassiste original du groupe dans les années 80. Le trio entre en studio en 2008 avec le but de préparer un nouvel album. Mais, du calme, il faudra encore attendre onze années supplémentaires avant qu’une ʺFortune IIʺ ne voit le jour chez le label Frontiers, décidément fin connaisseur de la chose FM/AOR.

C’est pourtant avant la sortie de ce ʺFortune IIʺ que Fortune livre son premier album live, au cours d’un concert enregistré à Milan, au Frontiers Rock Festival, le 27 avril 2019. Lors de ce set très rare en Europe, les frères Fortune présentent leurs nouvelles chansons au public, ce qui aboutira d’ailleurs à un contrat avec Frontiers pour la sortie de ʺFortune IIʺ.

Sur ce live (qui est aussi disponible en version DVD), on retrouve Larry Greene aux côtés des frères Fortune, qui ont aussi pour partenaires Ricky Rat (basse et chœurs) et Mark Nilan (claviers). Larry Greene ayant participé en 1986 à la bande-son du fameux film ʺTop Gunʺ, on ne s’étonnera pas de trouver ici une version de ʺThrough the fireʺ, chanson qui figure sur cette bande-son. Pour le reste, Fortune ressort de la naphtaline cinq morceaux de son album de 1985 et enchante le public avec quatre chansons de son nouvel album. Musicalement, c’est un hard rock FM et AOR triomphant et altier, qui fait prendre conscience que Fortune n’a vraiment pas eu de chance à l’époque, car il était capable de rivaliser avec les titans du genre, les Journey, Styx, Survivor, Foreigner ou Asia. Mais la scène FM/AOR était trop petite pour contenir autant de prétendants au trône et c’est Fortune qui n’a pas eu de pot.

On pourra donc profiter de cet album live, ainsi que l’album ʺFortune IIʺ pour découvrir ou redécouvrir un groupe aux compositions solides et éclairées, qui mérite désormais la reconnaissance des amateurs du genre.

Le groupe :

Richard Fortune (guitare et chœurs)
Mick Fortune (batterie)
L.A. Greene (chant)
Ricky Rat (basse et chœurs)
Mark Nilan (claviers)

L’album :

ʺThrill Of It Allʺ (Album ʺFortuneʺ, 1985)
ʺDon’t Say Youʺ Love Meʺ (Album ʺFortune IIʺ, 2019)
ʺBad Bloodʺ (Album ʺFortuneʺ, 1985)
ʺWhat A Fool I’ve Beenʺ (Album ʺFortune IIʺ, 2019)
ʺThrough The Fireʺ (Bande-son du film ʺTop gunʺ, 1986)
ʺDeep in the Heartʺ Of the Night (Album ʺFortuneʺ, 1985)
ʺThe Heart Is a Lonely Hunterʺ (Album ʺFortuneʺ, 1985)
ʺShelter of the Nightʺ (Album ʺFortune IIʺ, 2019)
ʺDearborn Stationʺ (Album ʺFortuneʺ, 1985)
ʺFreedom Roadʺ (Album “ʺFortune IIʺ, 2019)

https://www.facebook.com/fortunerockers/

Pays: US
Frontiers Music
Sortie: 2020/08/07

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!