GODLEY, Kevin – Muscle memory

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Kevin Michael Godley est un chanteur, auteur-compositeur, musicien et réalisateur de vidéoclips. Il est connu comme faisant partie du quatuor art pop 10cc avec Graham Gouldman, Eric Stewart et Lol Crème,  constamment dans les charts de 1972 à 1976 en commençant par `Donna` , “I’m not in love” et se terminant par` The Things We Do For Love`, avant que Kevin et Lol soient partis pour former Godley & Crème. Leur hit de 1985, Cry, était aussi réputé pour sa vidéo que pour sa popularité musicale. En juillet 2017, Kevin a publié une invitation sur Pledge Music, une plateforme permettant aux musiciens de se connecter directement avec les fans qui pourraient payer la musique à l’avance pour soutenir la création d’albums. Kevin a reçu 286 instrumentaux, choisissant de cacher les noms des soumissionnaires afin de ne pas se concentrer sur des artistes de haut niveau. Parmi ces derniers, 11 ont été choisis pour la liste finale des titres. En mai 2019, avant que l’argent promis n’arrive pour soutenir l’album, Pledge Music a déclaré faillite. Les listes de donateurs ont disparu, le projet s’est bloqué, jusqu’à ce que le label The state51 Conspiracy contacte Kevin et finance le projet afin que ceux qui avaient payé puissent  écouter le disque qu’ils aidaient à faire. Le résultat est “Muscle Memory”.

En début d’album, le magnifique titre “Ghosts of the Living”; glisse dans une douce mélancolie, avec des réminiscences des chœurs éthérés de I’m not in love, peut être un de plus beaux slows jamais écrit. La voix rappelle David Byrne, avec des guitares hispanisantes, entourées de volutes de synthé.

“5 Minutes Alone” parle d’amour, d’obsession, de chagrin et de vengeance, qui devient disponible via un service sur mesure sur le dark web. Ce titre, écrit avec Alex Dunford est délicieusement dérangeant,  avec juste un piano, un battement de batterie et la voix profonde de Kevin.

“One Day” écrit avec Guy Jackson est un concept intéressant. «Imaginez un logiciel qui digère l’ensemble de la sortie enregistrée d’un artiste, l’analyse au niveau granulaire et, en appuyant simplement sur un bouton, crée de nouvelles pistes à partir des données originales. Terrifiant ou fascinant? Qu’en penses-tu?”. Tout cela sur un mode rêveur et hypnotique.

Il y a un piano lointain tintant et un tambour hypnotique qui bat à travers “All Bones Are White”, écrit par Kevin et Giles Perring. Une piste qui est sortie des événements troublants à Charlottesville en Virginie lors d’un rassemblement d’extrême droite et de contre-manifestations les 11 et 12 août 2017 qui ont entraîné la mort de manifestants innocents.

“Periscope” est une rêverie co-composée avec John Moulder. Un homme troublé perd le contact avec le monde moderne, alors il se barricade dans le sous-sol de sa maison et décide de réexaminer les contradictions et la trajectoire de sa vie avant que la paranoïa totale ne s’installe… mais il échoue…. Une composition contemplative où le narrateur reconnaît qu’il a besoin d’aide mais…. Il y a une sorte d’influence Was Not Was  sur “Song Of Hate”, une chanson captivante sur des collaborateurs, collègues tellement répugnants et incompétents que Godley a ressenti le besoin de les célébrer, car personne d’autre ne le fera jamais. La chanson a été écrite avec Wouter« Wally »De Backer mieux connu sous son nom de scène Gotye, multi-instrumentiste et auteur-compositeur-interprète australien d’origine belge.

L’album se termine avec “Bulletholes In The Sky” écrit avec Paul Eastham. C’est un regard triste sur le soi-disant monde civilisé, alors que nous trébuchons collectivement vers une 2021 incertaine.

“Muscle Memory” est une composition qui demande à être écoutée à plusieurs reprises et qui, comme une œuvre d’art, vous permettra ensuite de digérer ses nombreuses subtilités. Il aborde des sujets difficiles, tels que le contrôle des armes à feu, les troubles sociaux, le racisme, les enlèvements extraterrestres, la désaffection et le politiquement correct pour n’en citer que quelques-uns. Il est varié musicalement et s’infiltrera dans votre subconscient. Il y a des titres taillés dans le diamant. Une fois de plus, Kevin Godley a livré des paysages sonores intelligents, pointus, inventifs, stimulants et imaginatifs pour que nous puissions en profiter. La difficulté de son accouchement devrait nous interroger sur la difficulté rencontrée pour certains artistes connus et ultra-talentueux de faire connaitre et de vivre de leur musique.

Pays: GB
The state51 Conspiracy
Sortie: 2020/12/17

Laisser un commentaire

Music In Belgium