GREAT WHITE – Stage (réédition)

6 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Chroniquer cet album est pour un fan incontournable comme moi du Grand Blanc, relève littéralement de l’épreuve de force et surtout d’un périlleux exercice d’objectivité car, votre serviteur a bel et bien en sa possession toute la discographie CD du groupe y compris les pressages japonais d’un certain Jack Russell ou l’album solo d’un Tony Montana ! Figure emblématique du hard-rock’n’roll américain et même mondiale, le groupe Great White aura connu des heures tragiques en 2003 lors de l’incendie d’une boîte de nuit où, les musiciens donnaient un concert engendrant la mort de nombreuses personnes, un évènement qui débouchera sur une longue période noire avec un arrêt jusqu’en 2006. Ayant connu le succès fin des années 80 et début des années 90, le chanteur et mentor du groupe Jack Russell quittera la formation en 2011 pour former son propre groupe, le reste de l’équipe restant fidèle aux membres d’origines que sont Mark Kendall et Michael Lardie. Sur ce venons-en à cette réédition d’un coffret en Live paru originellement en 1995 tiré de deux concerts donnés l’année précédente, un double-album reprenant à l’époque de grands standards comme “Rock Me” ou encore “Face The Day”…un coffret cartonné incontournable pour tous ceux qui ne le possèdent pas encore ou pour tous ceux qui souhaitent découvrir ce véritable monument du rock américain !

Habitué aux compilations, albums en public et Best of, le groupe nous revient ici avec ce que l’on pourrait considérer comme la réédition de l’album public de référence de la formation, un recueil reprenant que des classiques ici proposé par le manager Alan Niven (Guns N’ Roses, Great White) et produit par le label Cleopatra Records. Bourré jusqu’à la gorge de singles comme “Once Bitten” ou encore “Twice Sky”, avec une première partie plutôt acoustique :

Par contre la seconde galette était plus réservée aux morceaux plus rock mis aussi à des ballades comme par exemple ce grand classique, que je vous laisse écouter ou réécouter :

Sur ce sachez que la maison de disques propose plusieurs versions et outre le double-CD cartonné, on aurait aussi la possibilité d’acquérir un mini-LP collector ou encore, une édition vinyle comportant aussi une importante documentation sur le groupe…

Voilà donc une réédition incontournable pour tous ceux qui n’ont pas ce coffret et qui désirent découvrir ce groupe incontournable du rock américain sinon pour les fans, retournez-vous plutôt vers les éditions Collector.

Line-up de l’époque :
Jack Russell (chant)
Mark Kendall (lead guitare)
Michael Lardie (guitare rythmique, claviers)
Audie Desbrow (batterie)
Teddy Cook (basse)

Le coffret

Stage One
“Train To Nowhere”
“Sail Away”
“House Of Broken Love”
“Maybe Someday”
“Congo Square”
“Gone With The Wind”
“Afterglow”

Stage Two
“Face The Day”
“Old Rose Motel”
“Babe (I’M Gonna Leave You)”
“Rock Me”
“Can’t Shake It”
“One Bitten, Twice Shy”
“Love Is A Lie”

Pays: US
Cleopatra Records CLO 1497
Sortie: 2020/02/21

https://www.facebook.com/GreatWhiteOfficial/

https://www.facebook.com/JackRussellsGreatWhite/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!