GROMBIRA – Lunar Dunes

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Dunes lunaires pour le retour de cette formation allemande Grombira qui, part vers des terrains escarpés ou plutôt lointains grâce à une franche coloration orientale et indouiste due à l’utilisation du sitar et de nombreuses percussions qui, complètent un tableau musical très complexe voguant au sein de divers univers sonores (space-rock oriental…). Voilà donc encore une étrange démarche artistique bien loin des sentiers battus où d’ailleurs, les musiciens n’hésitent pas à revêtir des tenues propres à certaines peuplades du désert ou plus simplement des tenues traditionnelles des Pays Arabes comme le Maroc ou la Tunisie…Pour vous en convaincre, je vous propose la découverte de ce court extrait filmé lors d’un concert du groupe :

Si effectivement le sitar et les percussions imprègnent la facette orientale de la musique, les synthés apportent alors la coloration space-rock avec en sus une basse omniprésente qui, martèle la rythmique d’une composition multiple-facettes où, l’on perçoit aussi de la fusion et même du psychédélisme. Prenons la peine de découvrir la première composition, un épique de plus de 15 minutes où, les chameaux et donc la caravane (passe) nous emmènent vers un univers très lointain (Shrek) dans la direction je suppose d’un orient lunaire avec je dois admettre, une musique entraînante voir dansante où le sitar fait merveille :

C’est très agréable à écouter en tout cas, pour tous ceux qui apprécient les sonorités orientales et ce beau son du sitar nous embarquant vers une Asie à la fois spatiale et moderne puisque, le tempo des instruments rock imprime ici une ambiance bien cadencée et donc sympa à suivre. C’est un autre épique qui suit (plus de 13 minutes) offrant encore une fois un démarrage mystérieux puis, on découvre une rythmique plutôt funky très entraînante qui nous pousse clairement à bouger et dandiner du chef :

Qui dit long morceau dit forcément de nombreux passages distincts avec ici d’une part un moment vintage où l’orgue s’en donne à cœur-joie et d’autre part, un passage plus moderne voir futuriste où ce sont les synthés qui dominent au sein d’une composition où l’on distingue aussi un travail vocal électronique renforçant le côté space-rock. On passe alors à trois compositions au format plus classique quoiqu’avoisinant les 6 à 7 minutes, avec toujours cette alchimie aux multiples facettes ou plutôt aux multiples courants musicaux qui, allie sonorités orientales au space-rock voir au rock-psychédélique comme une sorte de World-Music permettant un lien sonore entre l’Orient et l’Occident !

Les musiciens allemands de Grombira nous embarquent au sein de leur délire musical où, l’on peut tout mélanger ou additionner sans jamais choquer et, c’est justement cela qui fait la force de ce groupe de pouvoir allègrement associer ensemble des styles très différents construisant ainsi un space-rock oriental !

https://grombira.bandcamp.com/

Achim Schmidt aka Ahmed la Fünk: Bass.
Manfred Feser-Lampe aka Fredh al Fezer: Drums, Cowbell, Claps, Bow, Shaker, Calebasse, Tambourine.
Andreas Leins aka Habib L1: Keyboards, Synth, Effect Pads.
Ralph Nebl aka sheyk rAleph: Sitar, Saz, Oud, Gimbri, Zurna, Ney, Qarqaba, Claps, Tablas, Congas, Darbouka, Riq,WahWah Tubes, Flexaton,Vibra Slap, Chimes, Singing Bowls, Gong, Kalimba, Voice & Samples.

Pays: DE
Tonzonen Records/Soulfood Music
Sortie: 2022/07/15

https://www.facebook.com/Grombira

Laisser un commentaire

Music In Belgium