HAIL MARY – Disturbing the peace

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

L’histoire d’Hail Mary démarre à partir de la séparation du fameux groupe heavy et power metal Leatherwolf, dont les albums ʺEndangered speciesʺ (1985), ʺLeatherwolfʺ (1987) et surtout ʺStreet readyʺ (1989) avait rendu ce groupe extrêmement populaire sur la Côte Ouest des États-Unis. Leatherwolf avait la particularité de reposer sur un trio de guitaristes particulièrement enthousiastes. Mais Michael Oliveri, Geoff Gayer et Carey Howe perdent progressivement le contact avec leur batteur et leur bassiste, qui commencent à se désintéresser de la destinée de Leatherwolf. Une solution aurait été de les virer mais des complications juridiques sur la propriété du nom du groupe contraint nos trois bretteurs à reformer un groupe sous un nouveau nom.

Ce sera donc Hail Mary, qui est mis en chantier au début des années 1990, au moment où Oliveri et ses potes s’installent dans la banlieue angélino d’Huntington Beach. Patrick Guyton (basse) et Marco Forcone (batterie) complètent la formation et le groupe se met à écumer systématiquement tous les clubs de la ville, distribuant lui-même ses flyers dans la rue et collant ses affiches sur les murs. Eh oui, à l’époque, par d’Internet, on découvrait encore la tenue d’un concert en se promenant simplement dans les rues.

La réputation du groupe ne tarde pas à grandir par le bouche-à-oreille, sur la foi du passé des membres dans Leatherwolf. Un concert organisé au Marquee Club du quartier de Westminster à Los Angeles attire des foules qui attendent des heures autour du pâté de maisons pour entrer. Hail Mary incendiera aussi d’autres clubs fameux comme le Roxy Theatre, The Troubadour, Madame Wong’s, The Whisky a Go-Go. Les radios locales diffusent leurs prestations live, la presse les encense mais Hail Mary parviendra-t-il à décrocher un contrat avec une maison de disques ?

Avec plusieurs chasseurs de têtes ayant assisté à leurs concerts, Hail Mary est approché par MCA et Epic qui leurs ouvrent les portes des studios afin que le groupe y enregistre des démos. Mais la mode du grunge commence à apparaître en Californie et les maisons de disques retournent assez vite casaque pour passer du hair metal à ce nouveau genre qui fait fureur et les travaux concernant un possible album d’Hail Mary sont laissés en plan. Il y avait pourtant Tom Fletcher (Yngwie Malmsteen’s Rising Force, Scorpions, Metal Church, Motorhead, Dangerous Toys, Dokken, Ozzy Osbourne) qui avait bien avancé sur la production de cet album. Dépités, les membres de Hail Mary préfèrent raccrocher les gants en 1999 pour se consacrer à la reformation de Leatherwolf.

Un quart de siècle plus tard, le label Eonian Records a mis la main sur ces démos et les révèle enfin au monde. On y découvre un hard rock rutilant et fier, dans la veine de Guns n’Roses, Skid Row mais avec une accroche un peu plus hargneuse et un peu plus métallique. D’excellents titres comme ʺMr. Keeperʺ, ʺThe way I amʺ, ʺMedia lobotomyʺ ou ʺBe my suicideʺ, envoient des solos de guitares tourbillonnants, des rythmiques sous tension et des riffs carnassiers. À noter aussi la présence de deux morceaux ayant uniquement fait l’objet de démos et qui sont formidables : ʺI don’t understandʺ et ʺWhat’s your civilizationʺ. On en plein style hair et glam metal encore en vogue à la fin des années 80 mais il est vrai que vers les années 1992-93, ce genre est sérieusement mis à mal par la tornade du grunge.

C’est quand même une découverte tout à fait intéressante pour les amateurs de hair metal de l’époque, ou tout simplement de hard rock qui en jette. On remercie encore une fois le label Eonian Records pour avoir ramené Hail Mary à la surface de la terre.

Le groupe :

Michael Olivieri (chant et guitare)
Geoff Gayer (guitare)
Carey Howe (guitare)
Patrick Guyton (basse)
Marco Forcone (batterie)

L’album :

ʺMr. Keeperʺ
ʺThe Way I Amʺ
ʺMedia Lobotomyʺ
ʺBe My Suicideʺ
ʺThis Kidʺ
ʺFriendsʺ
ʺKilling My Dreamsʺ
ʺCrush of Loveʺ
ʺD.A.D.ʺ
ʺI Don’t Understandʺ (Demo)
ʺWhat’s Your Civilizationʺ (Demo)

https://www.facebook.com/hailmaryband

Pays: US
Eonian Records
Sortie: 2022/07/04

Laisser un commentaire

Music In Belgium