HAKON HOYE – Nights At The Surf Motel

91 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Plongée profonde dans le blues des racines, celui venu tout droit de l’Amérique mais avec ici comme nuance non négligeable que, c’est un artiste norvégien originaire d’Oslo qui nous propose ce recueil lorgnant vers le blues-classique, le rock’n’roll et ce que l’on appelle l’Americana. Second album pour Hakon Hoye qui bénéficie d’une longue collaboration avec le musicien Bill Troiani (Bill T Band) dont d’écoule d’ailleurs l’écriture et la composition de plusieurs morceaux de cet album, un opus présentant aussi deux reprises des artistes Curtis Mayfield et Richard Swamp. Effectivement plongé dès le départ dans un blues-rock traditionnel, l’auditeur reconnaîtra rapidement le tempo général et cette belle osmose entre guitare, piano et batterie :

Un chant suivant la mélodie et quelques envolées contrôlées de piano et de guitare finalisent le tableau de cette première composition puis plus loin, le saxophone et un tempo plus cadencé déposent de manière plus chaloupé un blues-rock aux accents jazzy :

Un saxophone qui y va aussi de son petit solo, suivi de près par les percussions au sein d’un morceau attrayant où, la guitare se fait toujours bien entendre. Sinon et pour l’ensemble on reste dans la grande tradition du blues américain et d’ailleurs, l’artiste norvégien aurait manifestement été nominé lors de prestigieuses cérémonies comme à Memphis, Hakon ayant aussi joué en Louisiane et par la même occasion acclamé pour son travail respectueux des traditions envers le blues et le rock Made in US. Ecoutez par exemple cet autre extrait où l’on perçoit une parfaite harmonie entre les instruments (saxophone, guitare, piano et batterie) avec toujours ce son de guitare caractéristique du blues et du rock, comme ces gammes de piano si reconnaissables que l’on retrouve aussi bien dans le blues que dans le jazz :

On termine cette chronique en vous proposant l’écoute de la plage titulaire, une ballade-bluesy dans la plus pure tradition du genre, tempo lent et sursauts de guitares s’accompagnent ici d’une douce mélodie de piano et d’un chant posé mais bien en phase :

Au final notre artiste norvégien nous propose un excellent album de blues-rock, qui n’a rien à envier à ceux des grands artistes américains, blues droit devant !

L’album:
“Junkyard Of Dreams”
“Stay Awhile”
“One Floor Down”
“Good Thing”
“You Must Believe Me”
“Sweet Sugar You”
“My Darkest Hour”
“Time Will Tell”
“Wastin’ Time With You”
“Nights At The Surf Motel”

Line-up:
Hakon Hoye (chant, guitare, basse, loops)
Per Tobro (basse)
Vetle Larsen (batterie et percussions)
Kasper Skullerud Vaernes (saxophones ténor et baryton)
+ guests…

Pays: NO
Bigh Records/PIAS BIGHCD1906
Sortie: 2020/04/03

https://www.facebook.com/hakonhoye/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!