HARBOUR OF SOULS – Doomsayer (EP)

42 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Second EP pour le groupe néerlandais Harbour Of Souls dont le premier effort discographique, un EP 4 titres ”Mountain of Fire” est sorti en août 2015, une seconde galette donc conservant je suppose une direction située entre hard-rock et heavy-métal avec une coloration tournée vers les eighties et donc une forme plutôt classique voir vintage. Manifestement on pourrait penser à Thin Lizzy ou à Iron Maiden mais bon, nous verrons suite à l’analyse de ce mini-album 5 titres si, on est proche ou non de ces références incontournables de l’histoire des courants musicaux cités plus haut !

Produit par Pieter Kloos (Peter Pan Speedrock, DOOL, Death Alley) comme pour le premier EP, ”Doomsayer” débute effectivement sur des sonorités rappelant les grandes gloires du passé et des seventies jusqu’au eighties comme Deep purple ou Iron Maiden surtout au niveau du son des guitares mais aussi dans l’ambiance générale construite rappelant surtout la seconde référence côté des premiers albums parus au début des années 80. On s’y croirait d’ailleurs pensant écouter un certain “Bruce” pour le chant ou un certain “Dave” pour le jeu à la guitare mais bon, prenons la peine d’écouter ensemble la plage titulaire qui offre ici des sons gras et lourds quelque peu psychédéliques rappelant plutôt les seventies puis, la coloration “Maiden” revient à nouveau à nos oreilles mais bon, je vous laisse juger par vous-même :

Les archétypes “classiques” sont là avec des tempos bien marqués par des riffs décidés portés par une section rythmique bien cadrée, le tout enrobé par un chant clair et bien équilibré par rapport à l’orchestration. Un peu comme un heavy-rock classique qui fait sortir de tombe les ombres des anciennes gloires des décennies passées, tout en respectant les codes en vigueur à l’époque avec aussi, un tout beau travail des guitares ! ”Ministry Of Power” apporte toujours ce démarrage gras et lourd finalement plus proche d’un stoner-rock et rappelant aussi quelques pointures du style puis, on repart à nouveau sur un tempo bien cadencé bourré de groove et d’énergie toujours proche du groupe de Steve Harris…mais je vous laisse à nouveau déguster chers membres :

Au final et si Harbour Of Souls ne révolutionne pas les choses établies, admettez que leur travail et donc leurs compositions, sont bien foutues et respectent les codes de leurs idoles non dissimulées. Pour la suite espérons que le groupe néerlandais construise une musique plus personnelle et manifestement, ils en ont les moyens je pense…à suivre !

Line-up :
Martin de Jong (chant)
Bram Pelegrim (guitares)
Daniël Suykerbuyk (guitares)
Robbert van Hoften (basse)
Richard van Leeuwen (ex-Rebelstar, batterie et percussions)

L’EP :
”The iron never lies”
”Doomsayer”
”Queen on her throne”
”Ministry of power”
”Victory”

Pays: NL
Headbangers Records/Big Bad Wolf Records HBR/BBWR-009
Distribution : Sonic Rendezvous
Promotion : Hard Life Promotion (Mike de Coene)
Sortie: 2019/05/01

https://harbourofsouls.bandcamp.com/

https://www.facebook.com/HarbourOfSouls/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!