HELLRIDE – Goodbyes To Forever

16 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Ce qui est génial avec la musique, c’est que, lorsqu’on prend la peine de sortir des sentiers battus et de nos habitudes d’écoute, on peut tomber sur des artistes qui nous font découvrir des choses qu’on n’aurait pas imaginé avant. On apprend alors à se découvrir soi même tout en découvrant le travail des autres.

Ce fut mon cas aujourd’hui en découvrant l’album “Goodbyes To Forever”, second opus du groupe Allemand Hellride.

Il s’agit là d’un groupe qui propose des morceaux aux sonorités métal mais en utilisant uniquement des guitares acoustiques. Etant un grand fan de Tenacious D qui, eux aussi, proposent des morceaux très rock/métal en construisant certains de leurs morceaux autour des guitares acoustiques, je savais qu’il était possible d’envoyer du très lourd malgré le côté acoustique.

Cependant, dans le cas des Tenacious D, il reste une solide base rock derrière avec la présence d’une batterie, basse et guitare électrique ce qui n’est pas le cas ici.
Pourtant, l’absence des instruments « typés » rock, n’empêche absolument pas les gars de Hellride d’envoyer du lourd à leur manière !

Pour avoir ces sonorités, le groupe propose deux guitares acoustiques très rock amenant, grâce à leur rythmique, un côté très punchy. La voix est tantôt très douce et claire, pour à d’autres moments être très rocailleuse et rauque. Pour ma part, je perçois une influence de Métallica au niveau de la manière de chanter.

Question voix, nous sommes gâtés, tant par le talent du chanteur principal mais également par la présence de chœurs. En effet, les autres membres du groupe mettent eux aussi la main à la pâte. Ceci donne du coffre aux morceaux en amenant une harmonie très intéressante au son. On pourrait avoir un sentiment de vide mais les deux guitares et les chœurs remplissent le son.

Le souci de ce genre de morceau, à mon sens, est que, aussi plaisant que soit la musique (et elle l’est vraiment), est que la guitare acoustique joue un rôle en même temps mélodique que rythmique. Ce n’est pas un problème en soi mais habituellement la guitare ou section lead d’un groupe peut nous amener à écouter une mélodie simple, accrocheuse qui reste en tête. Et c’est ce qui fait qu’un morceau marque, en général. Dans ce cas-ci, comme les guitares n’ont pas un rôle purement Lead, mélodique, eh bien il est difficile de retenir une mélodie après l’écoute des morceaux.

Les morceaux sont très plaisants à parcourir mais après écoute, aucune mélodie ne nous aura marqué, ne nous fera fredonner après écoute.

Pour terminer l’album en beauté, nos voisins Allemands nous gratifieront d’un seul et unique morceau avec batterie, basse. Le titre démarrera comme les autres, en acoustique, mais il clôturera l’album avec panache et douceur.

En conclusion c’est un excellent album, très plaisant et particulier à écouter. Mais malheureusement, j’ai bien peur que ça soit le genre d’album que beaucoup n’écouteront qu’une seule fois de par son absence d’une mélodie qui restera en tête. Et c’est vraiment dommage car c’est un très bon album.

L’album :
1. “Someone To Hate”
2. “The Misanthrope”
3. “Napoleonized”
4. “Don’t Hunt What You Can’t Kill”
5. “3030”
6. “Metal This Not Is”
7. “Temporary Out Of Mind”
8. “Young Turks (Rod Stewart Cover)”
9. “Air Supremacy”

Les musiciens :
Kai Pasemann : Guitare ;
Stefan Gassner : Guitare ;
Tommy Klossek : Voix

Pays : DE
FastBall music
17/04/2020

https://www.facebook.com/hellrideofficial/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!