IN MOTION – Thriving Force

49 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

In Motion (NDR : ou “En Mouvement”, comme on dit chez nous). Voilà un nom qui décrit plutôt bien l’ami Tom ‘Tee’ Tas. “Ne jamais s’arrêter de jouer !” Telle semble être la devise de ce guitariste belge qui, en plus de partager les prestations live et les albums studio de groupes aussi divers et variés que la formation Heavy Metal classique Thorium, le groupe Prog/Space Rock Quantum Fantay et le gang Heavy Rock 23 Acez, trouve encore le temps de composer et d’enregistrer pour ses projets studio personnels. En juin de l’année dernière, nous avions eu la chance d’écouter pour vous l’excellent album “Godseed” de son projet Metal Progressif Entering Polaris (NDR : sur lequel on pouvait entendre les vocalises d’invités de renom tels que Björn Strid (Soilwork), Thomas Vikström (Therion, ex-Candlemass), Georg Neuhauser (Serenity), Fabio Lione (Angra, Rhapsody), et bien d’autres encore). Nous réitérons aujourd’hui l’exercice en posant une oreille attentive (et sanguinolente) sur “Thriving Force”, la nouvelle plaque d’acier de son projet Death Metal mélodique In Motion.

Tout comme “Godseed”“Thriving Force” a été enregistré avec l’aide de vocalistes (et de musiciens) invités et a bénéficié d’un mixage et d’une mastérisation haut de gamme signée par le désormais incontournable Simone Mularoni (DGMEmpyrios, etc.).

Nous l’avons dit plus haut, In Motion emprunte une direction différente de celle qui avait été suivie par Entering Polaris. Tom Tas y explore la facette la plus extrême de sa personnalité en faisant cohabiter le Thrash Metal Technique et le Death Metal Mélodique. Les riffs musclés et le chant extrême constituent l’essentiel des compositions (NDR : en parcourant la plaque du début à la fin, nous nous accrochons, entre autres, aux cordes vocales déchirées de Björn Strid (encore lui), de David Davidson (du groupe Death Technique américain Revocation), de Sindre Nedland (du groupe Death Progressif norvégien In Vain) et même de l’ami Shawter (du gang Groove/Indus Metal marseillais Dagoba). À ce ‘vulgaire étalage de puissance’ (comme disait l’autre au début des années 90), Tom Tas a la bonne idée d’incorporer de fortes doses de mélodie. Passages instrumentaux enjôleurs, accalmies acoustiques, soli de guitare magistraux et superbes lignes de chant clair illuminent la plaque de bout en bout.  Affichant plus de 18 minutes au chronomètre, le morceau de bravoure qu’est “Always In Motion” résume à lui seul tout les talents de Tom Tas tout en le propulsant au firmament des compositeurs Metal belges. À découvrir absolument.

L’album (57’12)

  1. Inception” (2’03)
  2. Thrive” (7’03)
  3. I Bleed Worlds” (7’53)
  4. The Dyeing Of Spheres, Part I” (5’01)
  5. The Dyeing Of Spheres, Part II” (4’25)
  6. Utopia” (7’04)
  7. Lunar” (2’57)
  8. Always In Motion” (18’28)
  9. Solar” (2’22)

Le groupe :

  • Tom Tee : Guitares électriques, acoustiques et basse
  • Hans Oudenaerd : Guitares électriques et acoustiques
  • Jonathan Braeckman : Batterie, percussion
  • Wim Smekes : pré-production batterie

Les vocalistes :

  • David Davidson [Revocation] (2)
  • Björn Strid [Soilwork] (2, 8)
  • Pierre “Shawter” Maille [Dagoba] (3)
  • Jasper Daelman [ex-Anti-Icon] (4)
  • Matthieu Romarin [Uneven Structures] (5)
  • Jeffrey Rademakers [Spartan] (6)
  • Mike Slembrouck [After All, Rik Priem’s Prime] (6)
  • Benny Willaert [23 Acez, Black Snow, Gemini Season] (6)
  • Sindre Nedland [In Vain] (8)

Les musiciens invités :

  • Joris Van Daele : Guitare  (2)
  • Tom Hesters : Basse (3)
  • David Van Ransbeeck : Violon (7,9)
  • Karolina Prieels : Violoncelle (7,9)
  • Gregg Rossetti : Saxophone (8,9)

La toile :

Pays: BE
Freya Records 191765 (Promo Hardlife Promotion)
Sortie: 2019/02/22

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!