INADREAM – No Songs For Lovers

8 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Relativement peu d’infos disponibles concernant ce combo manifestement germanique mais bon, on ne va pas râler et je vais donc prendre le temps de fouiller et surtout d’écouter l’album que ce quatuor nous offre aujourd’hui, un opus qui respire un rock’n’roll alternatif voir garage plutôt orienté vers les seventies et les eighties mais aussi vers un certain punk-rock lorsque les choses s’accélèrent. Sur prenons donc d’assaut l’analyse des premières compositions avec effectivement un son et une atmosphère respirant le rock’n’roll des décennies passées, nostalgique d’une certaine manière avec une architecture carrée où, deux guitares, une basse, une batterie et un chant font donc la pluie et le beau temps d’un rock basique mais foutrement attirant. Ici on va droit à l’essentiel et c’est tant mieux je suppose pour une partie de notre auditoire, le groupe ayant choisi de proposer une musique direct et donc forcément bien rock.

Un petit accent de punk-rock (Love Me Ofr Leave Me) vient aussi sucré certaines compositions lorsque les guitares et la batterie accélèrent le rythme nous rappelant certains groupes des eighties mais plus loin, on découvre aussi un jeu et donc un travail ne manquant point de finesse comme sur Red Light, offrant un chouette tempo plus posé et surtout funky rappelant aussi d’autres courants musicaux des années 80 sortis surtout de la vieille Angleterre. On pensera d’ailleurs au mouvement Ska sur plusieurs morceaux comme The Stalker, gardant malgré tout ce petit soupçon de rock eighties et donc plutôt alternatif. Un rock finalement sautillant voir dansant à certains moments de l’album puis, on repart ensuite vers un rock plus direct et plus carré toujours teinté de nostalgie et des empreintes de groupes d’une autre décennie. En fait on sent bel et bien l’influence d’une certaine scène anglaise voir londonienne qui a sévit dans les années 80, une influence qui imprègne aussi bien l’orchestration que le travail vocal, offrant à l’auditeur un chouette bond dans le passé.

Petit extrait de concert, histoire de se mettre dans l’ambiance rock’n’roll :

Rock’n’roll, rock-alternatif et d’autres courants musicaux des eighties sont ici remis au goût du jour et ce de bien bel manière, le groupe Inadream proposant un recueil allant droit au but à partir d’un rock carré et direct. Ici Pas de chansons pour les amoureux quoique lorsque l’on regarde les titres des morceaux mais bon côté musique et ambiance, on est plutôt en présence de chansons pour les rockeurs !

Line-up:
Frank (chant, guitare)
Thorsten (guitare)
Dennis (basse)
Achim (batterie)

L’album:
“Romantic Tragedy”
“Love Me Or Leave Me”
“Red Light”
“The Stalker”
“Favourite Song”
“No Song For Lovers”
“Blackbird”
“Friends”
“Cryptographic”
“And If”

Pays: DE
Echozone/Soulfoog EZ19C2554
Sortie: 2019/11/15

https://www.facebook.com/inadreamband/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!