IZZ – Don’t Panic

41 Participations

Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

C’est le 9eme album pour les Américains du groupe Izz, une formation comprenant 7 membres dont quatre participent au chant et aux chœurs, ce qui explique l’importance mise aussi bien dans la musique que dans les harmonies vocales. Centré autour du long épique de 18 minutes ”42”, le groupe propose aujourd’hui un rock-progressif à la fois classique nous ramenant vers les bases des seventies mais aussi, vers un travail technique et instrumental peut-être plus dans l’optique de notre décennie sans oublier le travail vocal qui reste à chaque instant primordial. C’est donc par la plage titulaire que nous commençons notre introspection au sein de ce nouvel opus, avec effectivement un côté classic-rock et donc un rock entraînant et accessible, un premier morceau où les harmonies vocales sont déjà bien présentes accompagnants avec efficacité une orchestration réfléchie à la fois classique et progressive selon les aspects à décortiquer :

Cette plage titulaire montre et respire d’emblée l’expérience des divers protagonistes composant la formation américaine avec d’ailleurs, un beau travail à la basse et à la guitare, le chant à une et à plusieurs voix (masculine et/ou féminine) démontrant sans la moindre contestation le potentiel vocal du groupe. On vient ensuite à ce fameux épique ”42” qui continue d’offrir des passages techniques où l’on perçoit bien les instruments mais aussi, une composition respirant à la fois le néo-prog actuel et le rock-progressif des fondements avec par exemple, de nombreuses similitudes avec le Genesis première époque du côté de la guitare, des claviers et de l’orgue. Voilà donc un long travail à la fois très technique et aussi mélodique, qui me rappelle aussi les Flower Kings ou encore Kaipa, avec ici un tout grand travail d’écriture et de composition offrant un tout grand morceau progressif :

Genesis, The Watch et bien d’autres se rassemblent au sein de cet épique et c’est sans compter par la suite, sur le travail vocal masculin/féminin qui à travers l’expression de plusieurs voix confirme la capacité de construire de belles harmonies vocales. Il s’ensuit une plage typiquement acoustique ”Six String Theory”, mettant en évidence les arpèges de la guitare sèche, comme une suite de déclinaison de notes et d’accords légers pour une composition plutôt classique. Pour la suite c’est le piano qui ouvre la plage suivante pour élancer la guitare électrique, offrant un morceau au départ néo-classique puis à la fois progressif et métallique, revenant à une musique travaillée et complexe. Attention une rythmique funky donne alors plus de tempo au sein de ”Moment Of Inertia”, tout en permettant à l’équipe de partir à nouveau vers un rock-progressif multiple-facettes où, le moderne côtoie le vintage grâce à l’intervention de l’orgue.

”Age Of Stars” est le dernier extrait à vous offrir, un morceau qui se colore à nouveau de classic-rock proposant à l’auditeur une dernière fois le savant mélange de travail musical et vocal où, les voix s’entremêlent aux instruments à travers un tempo entraînant où l’on taperait volontiers du pied ! Puis le morceau se temporise allant plus vers un univers proche de Mike Oldfield avec d’ailleurs le son du xylophone mais aussi d’une guitare électrique, dont les accords me rappellent effectivement le grand Mike :

Au final le groupe américain propose à notre auditoire, un album varié montrant une très belle maîtrise technique aussi bien au niveau de la musique que du chant, un opus qui voyage à travers les styles mais aussi les époques passant des seventies à un néo-progressif des plus modernes. Voilà donc un album qui fait honneur au rock-progressif alors, n’hésitons pas à nous plonger au sein des compositions pour déguster comme il se doit son contenu de belle facture !

Line-up :
Paul Bremner (guitares électrique et acoustique)
Brian Coralian (batteries classique et électroniques, percussions)
Greg Dimiceli (batterie et percussions)
Tom Galgano (claviers et chant)
Anmarie Byrnes (chant)
John Galgano (basse, guitare électrique, ukulélé, claviers et chant)
Laura Meade (chant)

L’album :
”Don’t Panic”
”42”
”Six String Theory”
”Moment Of Inertia”
”Age Of Stars”

Pays: US
Doone Records DR16-669563
Sortie: 2019/05/21

https://www.facebook.com/izzmusic/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!