JPL (Jean-Pierre Louveton) – Sapiens, Chapitre 1/3 : Exordium

40 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Voilà un musicien/chanteur/compositeur français que je suis maintenant depuis plusieurs années, ancienne cheville ouvrière du groupe progressif français Nemo, JPL (Jean-Pierre Louveton) est plutôt prolifique depuis la mise en sommeil du groupe en 2015. Déjà deux albums à son actif solo en 2014 et 2017 et maintenant, le premier volet d’une trilogie (ou d’un triptyque) consacré à l’histoire de l’homme, un opus conceptuel progressif bien sûr. Un album décomposé en trois parties avec un premier chapitre couvrant près de 17 minutes avec tout d’abord une ouverture néo-classique puis, le progressif reprend rapidement ses droits avec l’arrivée de la guitare et de la section rythmique, imposant un tempo bien senti et légèrement heavy. Attention le côté progressif voir symphonique reste présent aux côtés des riffs tranchants, offrant ainsi une musique pleine de recherche et forcément multiple-pistes, bien en phase avec la conception d’un album-concept où musique symphonique et heavy-rock font ici un bel ensemble ! D’ailleurs un passage plus temporisé et faisant corps avec du néo-classique voir une bande-son d’un film propose ainsi, un temps de repos avant le retour d’un rock-progressif élaboré, faisant effectivement honneur à tous ces groupes ayant déposé les premières pierres du genre. Je vous propose l’écoute de la plage titulaire, tout à fait représentative du progressif que nous propose l’artiste français :

Une composition qui nous permet de retrouver aussi la voix du musicien, ce qui permet aux fans et suiveurs de retrouver leur musicien de prédilection et force est de constater, que Jean-Pierre a toujours l’inspiration pour continuer à proposer un rock-progressif qui fait effectivement honneur aux fondements du genre, avec un rock complexe et travaillé montrant un niveau technique élevé surtout au niveau de la guitare. Un disque qui prouve une nouvelle fois que JPL est capable de faire du grand rock-progressif, ce qu’il avait déjà prouvé lorsqu’il commandait le bâtiment musical Nemo ! Autre extrait disponible ici avec A Condition où le piano classique côtoie une orchestration rock et le chant de l’artiste, au sein d’une nouvelle composition plutôt bien réussie :

Et toujours ce subtil mélange de néo-classique voir de rock-symphonique et de rock-progressif élaboré, le tout offrant une musique bien inspirée. Cette alchimie qui perdure tout au long de cet album conceptuel des plus réussis prouvant si ce n’était déjà le cas, le grand potentiel d’écriture et de composition de ce diable de Jean-Pierre Louveton dit JPL, l’une des figures incontournables de la scène progressive française. Album à ne pas manquer pour tous les progueux suiveurs des groupes “prog” de l’Hexagone (Nemo, Gens de la Lune, Ange…) mais aussi tous les suiveurs du progressif au sens large…

Le concept :
“Erectus”
1. Mastodontes
2. Homo Sapiens
3. Ece homo
“Exitium”
4. A condition
5. Le chaud et le froid
“Exodus”
6. Planète A
7. Aplha Centauri

L’équipe:
Jean-Pierre Louveton (guitares, basse, chant, instruments virtuels)
Jean-Baptiste Itier (batterie)
Florent Ville (batterie)
Guillaume Fontaine (claviers)
Stéphanie Vouillot (piano et chœurs)
Marguerite Miallier (vieille à roue)

Pays: FR
Quadrafonic Quad-29-20
Sortie: 2020/03/20

https://www.facebook.com/jeanpierre.louveton

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!