JPL (Jean-Pierre Louveton) – Sapiens, chapitre 2/3 : Deus ex Machina

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Comme son titre l’indique cet album constitue la seconde pièce d’un triptyque ou d’une trilogie si vous préférez, conçue par ce diable de musicien/compositeur français Jean-Pierre Louveton personnage bien connu dans l’univers du prog français, puisqu’il est le mentor des groupes Nemo et Wolfspring. Mais revenons à sa carrière solo et plus précisément à ce nouveau jalon seconde partie d’une grande aventure musicale où, l’artiste a continué de développer un style progressif qui lui est propre démontrant de grandes capacités à composer mais aussi, à écrire des textes finement conçus…mais à ce stade de mon analyse, il serait in convenu de ne pas vous parler de la pochette de cet opus, une des plus belles pour moi depuis ce début d’année 2021 !

Sur ce passons au contenu musical avec d’entrée de jeu un rock pêchu ici renforcé par un mixage-son des plus efficaces, offrant une musique énergique et empreinte d’un rock-progressif instrumental pointu avec aussi un remarquable travail à la guitare puis, le chant de Jean-Pierre vient alors se greffer proposant toujours des mots francs et directs construisant des textes souvent philosophiques…sans oublier le timbre de voix bien particulier du musicien. Voilà une première longue composition (près de 9 minutes) “Le Flambeur” qui annonce clairement la couleur d’une production faite aux petits oignons où s’entrecroisent rock, blues et progressif avec comme cerise sur le gâteau ce beau son d’orgue ! Mais voyons la suite avec la plage titulaire décomposée en deux parties et disponible à l’écoute donc, je ne vais pas me priver et vous priver de cela donc, allons-y pour la découverte du premier palier de “Deus ex Machina” (“La Machine”) avec toujours ce chouette rock-progressif où l’on perçoit de beaux développés au piano, à la guitare et aux synthés sans oublier un très bon travail vocal :

https://jplouveton.bandcamp.com/track/la-machine

Idem pour la seconde partie “Une pièce pour les gouverner tous” avec toujours ce mixage-son poussif et efficace comme sur l’album d’où, tout l’intérêt de vous le procurer !

Car sur l’opus il n’y a pas de fausse note que du contraire, tous les éléments sont réunis pour proposer à l’auditeur un rock-progressif français de grande qualité dû à un artiste connu et reconnu sur la place du progressif de l’Hexagone et d’ailleurs et ce, grâce à une belle capacité de composition et d’écriture. Les morceaux sont charpentés et présentent de nombreuses variations d’ambiance, sans compter le niveau technique lors des divers soli ou encore, la découverte de textes plutôt engagés et bien construits. Et c’est comme cela pour la suite avec encore deux longues compositions (9 et 13 minutes) où, l’on retrouve la même inspiration des débuts découlant sur une démarche musicale complexe et réussie prouvant si c’est encore nécessaire que, Jean-Pierre Louveton est bel et bien une figure incontournable du paysage progressif français !

Pour bien résumé les choses on enveloppe dans une magnifique pochette et plus précisément un très beau digipack cartonné superbement illustré et coloré, un rock-progressif français de haut-vol additionné d’un remarquable travail d’écriture, voilà donc la recette gagnante que nous propose aujourd’hui ce grand artiste avec ici un album abouti reflétant une maturité artistique indéniable. Un incontournable donc, vous savez ce qu’il vous reste à faire d’autant plus et je me répète je l’avoue, le mixage-son est ici impeccable !

La discographie de l’artiste :

https://jplouveton.bandcamp.com/

Le Bandcamp de l’album :

https://jplouveton.bandcamp.com/album/sapiens-chapitre-2-3-deus-ex-machina-2

Crédits :
Textes et musiques Jean-Pierre Louveton sauf “Deus ex Machina”, musique de Jean-Pierre Louveton, Guillaume Fontaine et Florent Ville.

Musiciens:
Jean-Pierre Louveton (voix, guitares, basse, instruments virtuels)
Jean Baptiste Itier (batterie)
Florent Ville (claviers, programmations, instruments virtuels) sur “Deus ex Machina”
Guillaume Fontaine (claviers, programmations, instruments virtuels) sur “Deus ex Machina”
Stéphanie Vouillot (chœurs) sur “Encore humains”

Enregistrement, mixage, mastering : Jean-Pierre Louveton

Couverture, mise en page, logo : Stan-W Decker

Pays: FR
Quadrifonic
Sortie: 2021/03/12

https://www.facebook.com/jeanpierre.louveton

Laisser un commentaire

Music In Belgium