KAOUENN – Mirages

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Derrière le projet ambitieux Kaouenn (Hibou en breton) se cache en réalité le multi-instrumentiste italo-français Nicola Amici, un artiste hors-normes qui lança ce projet en 2016, après avoir déjà participé à de nombreuses formations musicales. Depuis cette époque Nicola a pris l’habitude de s’aventurer sur des chemins de traverses et hors des sentiers battus pour d’une part, revisiter transversalement les styles musicaux (psychédélique, ambient, électro, krautrock…) et d’autre part, proposer un rendu sonore et visuel lorsqu’il est sur scène. « Hypnotique et multi-sensoriel » comme pour ce clip, qui illustre la première composition de ce second album :

Effet visuel garanti avec comme support musical, des sonorités jazzy et africaines à travers le jeu de percussions et d’instruments à vent (les cuivres) qui se renforcent ensuite de sons plus électro mais aussi plus rock prouvant bel et bien que, l’artiste brouille les pistes construisant une sorte d’électro-psychédélique effectivement hypnotique par l’image et le son ! Cinq ans entre les deux opus se sont écoulés pendant lesquelles, il y a eu le déménagement vers la France mais aussi de multiples rencontres et changements d’orientation construisant ainsi, la musique et la philosophie de ce nouveau disque. Un contenu en osmose avec une vie de nomade, traversant tous les paysages et contrées du Monde…et d’ailleurs avec à l’avant-plan, des percussions ou encore des guitares associant l’électro à l’acoustique toujours dans un souci d’offrir à l’auditeur averti un brassage ininterrompu des courants musicaux ! Ci-dessous je vous propose un second extrait, histoire de vous faire votre propre opinion :

Une composition s’orientant plutôt vers des sons modernes voir futuristes, avec à nouveau un contraste voulu aussi bien au niveau du titre du morceau que, entre le titre et la musique développée…entre jungle et musique de l’espace à moins que le musicien ait voulu nous sensibiliser à la destruction de la nature…africaine ? En tout cas la démarche musicale est ici clairement multiple-pistes et multiple-couleurs car, on voyage sans cesse d’une style à un autre avec aussi à certains moments, les styles qui se superposent et se complètent permettant ainsi de passer du contraste à l’osmose artistique comme sur cet autre extrait :

Où l’on perçoit à la fois des sonorités des musiques du Monde, du milieu du jazz et bien sûr de l’électro avec pour résultat, une composition cinématique à la fois tonique et aérienne voyageant par soubresauts de l’électro-rock vers l’ambient. Sans oublier les arpèges acoustiques qui ajoutent encore une coloration supplémentaire, il est clair que la démarche du projet Kaouenn sort largement des sentiers battus et, s’apparente plus à un véritable laboratoire sonore…expérimental !

Si effectivement les huit compositions de cet étrange album sont pour certains aspects des Mirages, ils sont aussi des voyages à travers le temps et l’espace allant d’une contrée à l’autre et d’un style à l’autre, porté par l’esprit…les pensées et les souvenirs du concepteur. Comme le disait Fox Mulder dans les X-files la vérité est ailleurs, elle est peut-être dans ce disque enfouie dans ce labyrinthe de sons, à vous de la trouver !

Voilà un album qui est une véritable aventure alors chers aventuriers, à vous d’y participer…nombreux !

Les musiciens :
Kaouenn (guitares, basse, orgue, saxophone, chant, samples, programmations…composition)
Above The Tree (guitares)
Sara Ardizzoni (guitares)

L’album :

Side A : « Tomm »
« Psychic Nomad »
« Immaterial Jungle »
« Reachin’ the Stars »
« Mirage Noir »

Side B : « Yen »
« Into a Ring of Fire »
« Indina »
« Flood of Light »

Pays: IT/FR
Atypeek Music/Beautiful Losers/Bloody Sound Fucktory/PH37 Soundlab
Sortie: 2021/02/05

https://www.facebook.com/kaouenn.musique

Laisser un commentaire

Music In Belgium