KLUDDE – In de kwelm

20 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Je ne sais pas s’il y a beaucoup de groupes qui représentent la scène black metal à Alost mais il y en a au moins un dont il faut retenir le nom, c’est Kludde. Ce groupe déjà assez ancien est créé en 2001 par un certain Snoodaert, alias Wim Callebaut et âgé à l’époque de 18 ans. C’est autour de ce garçon que gravitent les différents membres de Kludde, dont le chanteur Uglúk fut un des plus permanents jusqu’à son départ en 2015. Le groupe connaît aussi une période de gel entre 2009 et 2014.

Le nom de Kludde fait référence à une légende flamande qui décrit un esprit malin hantant les marécages et s’attaquant aux voyageurs infortunés qui viendraient à s’aventurer dans ces sinistres contrées. La Flandres est présente au cœur de Snoodaert et de son groupe, dont tous les titres de morceaux sont en flamand, ainsi que les paroles. Les textes font souvent référence au folklore et légendes régionales, quand ils ne parlent pas de désespoir. Au rayon disques, Kludde a édité la démo ʺLangs Scheld- en Denderlandʺ (2002), un album partagé avec Wanhoop (ʺDe verdoken waarheidʺ, 2004) et les albums ʺIn den vergetelheidʺ (2008) ainsi que ʺIn de Kwelmʺ qui sort cette année sur Consouling Sounds.

Au cours de l’évolution de Kludde, l’arrivée en 2006 à la guitare de Cerulean (Gorik van Droogenbroeck pour l’état-civil) va être importante. Ce musicien qui a opéré chez Monads (un groupe de doom funéraire) et est encore actif chez Toorn (un groupe black metal des Flandres Orientales) va insuffler davantage de variations doom ou sludge chez un groupe qui s’en tenait jusque-là à du black metal assez traditionnel. ʺIn den vergetelheidʺ rend compte de cette évolution mais c’est ce nouveau ʺIn de kwelmʺ qui bénéficie du meilleur niveau créatif de Kludde.

Ici, c’est désormais Cerulean qui assure aussi le chant en plus de la guitare, le fondateur Snoodaert (guitare) étant aussi entouré de Basstaerd (basse, arrivé aussi en 2006) et du nouveau batteur Vellekläsjer. Cerulean assure également l’enregistrement et le mixage de cet album, mastérisé ensuite par Frederik Dejongh. ʺIn de kwelmʺ associe adroitement sonorités black metal (ʺSchabouwelijke praktijken I – De rabauwenʺ) avec un apport doom (l’énorme ʺDe laatste reisʺ en final) et même speed metal (ʺKludde IVʺ, ʺPoesjkapelleʺ). Le groupe est capable de belles envolées épiques et le chant navigue entre grognements black typique et articulation un peu plus accessible.

Pas tout à fait black metal (ce qui n’est pas plus mal pour ceux qui ont du mal avec ce genre) mais très intéressant dans un registre doom/punk/death qui complète biens les chansons, ʺIn de kwelmʺ est incontestablement l’album de la maturité pour Kludde, qui a trouvé ici un créneau assez personnel.

Le groupe :

Snoodaert (guitare rythmique)
Cerulean (guitare et chant)
Baastaerd (basse)
Vellekläsjer (batterie)

L’album :

Schabouwelijke praktijken I – De rabauwen (05:08)
Kludde IV (03:49)
Bloedkoesj (03:07)
Schramoeille (04:33)
Kasteelke van Verdoemenis (04:33)
Poesjkapelle (03:05)
Schabouwelijke praktijken II – De commerçant (04:11)
De laatste reis (10:22)

https://kludde.bandcamp.com/album/in-de-kwelm
https://www.facebook.com/kluddeband/

Pays: BE
Consouling Sounds
Sortie: 2019/05/24

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!