CD/DVDChroniques

LAND OF GYPSIES – Land of Gypsies

0 Shares
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Land Of Gypsies est créé à Los Angeles, d’abord sous le nom de Gang Of Souls. Les types à l’origine du projet sont des pointures. On trouve en effet le grand hurleur Terry Ilous (XYZ, ex-Great White) et le producteur bassiste Fabrizio Grossi (Glenn Hughes, Supersonic Blues Machine, Eric Gales…). Et les spadassins qui viennent prêter main forte aux patrons ne sont pas non plus des perdreaux de l’année. Le guitariste Serge Simic a été vu dans les rangs de The Slam ou Supersonic Blues Machine, tandis que le batteur Tony Morra est un requin de sessions studio de plus en plus remarqué. On allait oublier Eric Ragno, le claviériste qui a aussi été vu chez différents artistes au cours du temps (Steve Grimmett Band, Wicked Sensation, Farcry).

Land Of Gypsies passe la plupart de l’année 2020 confiné dans les home studios et a donc le temps de peaufiner les chansons de son premier album, qui va se ranger dans la catégorie hard rock classique à consonances bluesy. Le label Frontiers sort le stylo à plume pour la signature du contrat et ʺLand Of Gypsiesʺ sort à la fin de l’année 2021.

Pas de grandes surprises ici, mais quand même du bon hard rock cuisiné à l’ancienne, dans des marmites ayant appartenu à Bad Company, le Journey des premiers temps, Whitesnake et même une petite casserole venant de la batterie des Black Crowes. On peut compter sur la voix de Terry Ilous pour travailler en profondeur toutes formes d’expressions, avec ce timbre salé qui semble avoir séché sous le soleil californien, et humecté régulièrement à coups de Jack Daniel’s.

C’est ainsi qu’on peut quand même prendre sa chaise pour s’asseoir et écouter de près quelques pépites à peine dégagées de leur gangue terreuse, comme l’introductif ʺBelieveʺ, le musclé ʺShatteredʺ, le caillouteux ʺTroubleʺ, le vibrant et éclatant ʺRescue meʺ, le funky et suave ʺOrdinary manʺ et son petit côté soul sudiste, un ʺRun awayʺ ou un ʺRambling manʺ qu’aurait pu s’approprier le vétéran David Coverdale. Notons qu’un collègue de Terry Ilous dans XYX, Jeff Northrup (par ailleurs ex-King Cobra et toujours dans Liberty n’ Justice), vient donner un petit coup de main à la guitare sur ʺSomewhere down the lineʺ.

Ce disque s’annonce hautement sympathique dans ses débuts et se loge peu à peu dans une routine hard mélodique qui sent bon le sable chaud mais ronronne tranquillement sur les derniers mètres. Si on considère que c’est le but recherché, à ce moment-là l’album devient un peu plus séduisant. Mais il n’est pas sûr qu’on le ressorte quatre fois par semaine des rayons de la discothèque pour le réécouter encore et encore.

Le groupe :

Terry Ilous (chant)
Serge Simic (guitares)
Fabrizio “Fab” Grossi (basse)
AJ Morra (batterie et percussions)
Eric Ragno (orgue)

L’album :

ʺBelieveʺ
ʺShatteredʺ
ʺTroubleʺ
ʺGive Me Loveʺ
ʺSomewhere Down the Lineʺ
ʺRescue Meʺ
ʺOrdinary Manʺ
ʺRun Awayʺ
ʺLong Summer Dayʺ
ʺRambling Manʺ
ʺGet It Rightʺ

https://m.facebook.com/landofgypsies

Pays: US
Frontiers Music
Sortie: 2021/12/10

Laisser un commentaire

Music In Belgium