LAST ADDICTION – Last Addiction (EP)

65 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Formation française originaire d’un territoire nommé les ‘Terres Froides’ et situé entre Lyon et Grenoble, le groupe Last Addiction voit le jour en 2013 formé de quatre membres, la formation va manifestement divulguer un message acide de notre monde (vision pessimiste d’une civilisation partant vers sa propre perte) à travers un post-core teinté de metalcore ou de post-rock additionné de rythmiques incendiaires et de breaks mélancoliques. Aidé en 2017 par un dispositif d’accompagnement des artistes, la formation revendique aujourd’hui une solide expérience de la scène grâce à la participation à de nombreux concerts festivals (Printemps de Bourges…) et donc en toute logique, voici l’étape suivant avec cette réalisation d’un premier EP 6 titres paru déjà depuis novembre dernier chez M+O music/M+O office. Il est donc temps de remettre les pendules à l’heure en analysant ce bouillonnant mini-album, qui devrait je pense remuer les endormis dans les chaumières et peut-être fissurer quelques murs, en tenant compte de la puissance qui devrait être libérée grâce à un cocktail musical pêchu et musclé !

Attention le démarrage est posé mais sachez qu’il divulgue une narration noir et sombre (Lucie Deroudilhe) puis, le fracas débarque avec un mur de riffs rageurs et une section rythmique tonitruante pour poser (façon de parler) une chape de plomb métallique côté musique sinon du côté du chant, il semble prendre une direction plutôt claire. D’ailleurs je vous laisse écouter ce premier morceau :

Manifestement la formation française a choisi une voie plutôt pêchue qui semble être là pour décaper les oreilles sales et percuter le cœur des âmes faibles et c’est bougrement efficace avec cette modulation de force, lorsque le chant plus classique temporise le côté core de la musique quoiqu’à certains moments la voix parte elle-aussi dans l’agression ! La suite est du même acabit et l’on garde en ligne de mire un rock bien tremblé qui, laisse malgré tout la place à des passages plus posés mais rassurons les fans et tous ceux qui ont déjà accroché depuis le début de la chronique, la rage métallique reste bien en place avec finalement un rock-alternatif plutôt bien construit. Sur ce je vous laisse écouter un extrait d’un concert donné aux Abattoirs en 2018 :

Précisons que sur l’EP le mixage-son et la balance sont bien sûr magistralement maîtrisés, ce qui offre encore plus de punch lors de l’écoute sinon, l’on continue notre prospection de ce mini-album avec manifestement la recherche d’intros travaillées (programmations) puis, l’on relance encore la sauce plutôt fortement épicée pour ensuite, proposer à nouveau cette intelligente alternance d’ambiances qui prouve que le groupe ne manque point d’idées avec des compositions construites sur deux teintes distinctes (la force et le calme) peut-être pour nous rappeler que la formation véhicule un message plutôt revendicateur mais qui n’empêche pas l’espoir.
Autre version en public à vous proposer :

Sinon jusqu’au bout Last Addiction enfonce le clou avec d’ailleurs pour finir un dernier morceau encore plus poussif qui, véhicule un chant rageur à la limite du guttural toujours porté par des riffs efficaces et tranchants sans oublier une section rythmique qui depuis le début, assure un travail des plus remarquables et des plus efficaces !

Sachez que le groupe français n’est point là pour lambiner que du contraire, les quatre lascars ont manifestement choisi de vous proposer une musique bourrue et rentre-dedans qui, laissera des traces indélébiles chez certains et c’est tant mieux pour le groupe. Même si l’EP est sorti depuis un certain temps, il vous faudra écouter avec attention l’ensemble des extraits disponibles au sein de cette chronique car, cela en vaut la peine croyez-moi !

l’EP:
“Prière profane” (feat Lucie Deroudilhe)
“Demons on your Shoulders”
“Every day I die”
“Trapped into the black”
“Chaos”
“Divine tragedy”

L’équipe:
Gael Augier (guitariste et fondateur)
Dylan Fournet (chant, guitare)
William Guinet (basse)
Thomas Chaverondier (batterie)

Pays: FR
M & O Music
Sortie: 2019/11/29

https://www.facebook.com/lastaddiction/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!