LAURA MEADE – The Most Dangerous Woman in America

0 Participations
Notre évaluation
L'évaluation des lecteurs
[Total: 0 Moyenne: 0]

Laura Meade l’une des chanteuses du groupe progressif IZZ nous apporte ici un nouvel album (son deuxième, le premier ayant été chroniqué sur notre site comme d’ailleurs un album du groupe IZZ) où, son compagnon de parcours musical et de vie John Galgano est à nouveau à ses côtés et ce, pour proposer un recueil de chansons plutôt rock avec pour intro, une courte plage en forme de ballade sur la mer puis, vient alors un morceau assez bien rythmé et donc entraînant sur lequel vient se greffer la voix de Laura. Une composition où effluves de synthés et section rythmique élancent un tempo tirant vers le pop-rock voir un pop-électro où, le piano sort son épingle du jeu. Il s’ensuit un clip officiel avec à nouveau des sonorités électro qui ouvre pour un piano classique et des touchés de synthés, au sein d’une chanson plutôt feutrée :

Une composition qui prend du rythme sur la fin avec une accélération à partir des nappes synthétiques et finalement, du sautillement des instruments comme le piano mais, ce sont bien les synthés qui prennent le dessus. Il s’ensuit une ballade néo-classique où, piano et la voix de la belle sont mis en évidence, le tout relevé à nouveau par des effluves de synthés :

Un morceau feutré à la fois néo-classique mais aussi plus moderne puisque, le duo ou plutôt le couple (Laura/John) a choisi d’associer des instruments de diverses époques combinant le passé au présent puisque, le piano classique construit en fait une osmose avec les synthés comme d’ailleurs sur l’extrait suivant où s’ajoutent les percussions :

Un choix judicieux qui d’une part met en place une belle orchestration et d’autre part et surtout, met en évidence la voix de Laura, un organe vocal à découvrir bien sûr sublimé ici par la musique qui l’accompagne ! Découvrons maintenant la plage titulaire de cet opus avec encore et toujours, une instrumentation équilibrée et délicate nous portant quelque peu vers l’univers du jazz ou des clubs…mais également vers une ambiance plus dansante :

A nouveau la chanteuse Laura Meade tire son épingle du jeu ou plutôt sa jolie voix, la déposant avec soin sur une musique parfaitement calibrée, pour nous offrir un recueil de chansons composées d’un rock-moderne où, le piano et les synthés tissent des tempos à la fois posés et entraînants.

L’équipe en place:
Laura Meade (chant, claviers)
John Galgano(basse, claviers, guitare)
Brian Coralian (batterie, batterie électronique, percussions)
Tom Galgano (claviers)

L’album:
« One the Shores of the Seine »
« Leaving »
« Burned at the Stake »
« Iconoclast »
« End of the Road in Hollywood »
« Doesn’t Change a Thing »
« The Most Dangerous Woman in America »
« The Shape of Shock »
« Forgiven Me »
« Tell Me, Love »

https://izzmusic.bandcamp.com/album/the-most-dangerous-woman-in-america

Pays: US
Autoproduction/IZZ Music
Sortie: 2021/05/21

https://www.facebook.com/laurameademusic

Laisser un commentaire

Music In Belgium