LESOIR – Mosaic

8 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Influencé par des groupes comme Riverside, Pineapple Thief ou encore Anathema (que de grandes références), le groupe porté par deux jeunes femmes à la fois chanteuses et multi-instrumentistes s’est manifestement fait remarqué par un style musical qui lui est propre. D’ailleurs on ne peut que constater que la formation sera passée en 2017 par la prestigieuse maison de production allemande Gentle Art Of Music, avant d’être aujourd’hui produite sur un autre label prestigieux qui est GlassVille Records sans oublier de préciser que, c’est John Cornfield (Muse, Oasis, Supergrass) et Paul Reeve (Muse) qui produisent en fait cet opus ! Autant dire que l’on a mis les petits plats dans les grands, pour offrir aux fans à tous ceux qui veulent découvrir ce groupe véhiculant de l’émotion et un très beau travail vocal, un album d’exception !
Mais ne traînons pas si vous le voulez bien et prenons d’emblée la peine d’écouter avec attention la plage titulaire :

Une première composition respirant la finesse et la mélodie avec ici, des relents de folk-rock et de pop-rock effectivement saupoudrés d’un travail vocal à deux voix féminines, chant et chœurs offrant un très bel effet sonore et musical qui vaut largement le détour et forcément l’écoute ! Attention la fin du morceau monte alors en puissance avec une orchestration plus musclée, portant toujours la voix de nos deux demoiselles. Il s’ensuit un chant affirmé qui s’adjoint les services d’une mélodie respirant à la fois la pop et le funk, sans oublier le travail des chœurs avec ici une nouvelle montée en force vers quelque chose de plus rock et plus pêchu. Notons aussi une grande recherche au niveau des effets sonores et des alternances de rythmes, offrant ainsi à la fois des moments plus atmosphériques et des passages plus soutenus rappelant à la fois le Floyd et des chœurs typiquement funky. Second extrait disponible ici avec à nouveau une composition attrayante et travaillée où, le chant reste un élément moteur et ce, sans oublier la recherche remarquable du côté de la musique :

Une guitare attirante et une section rythmique bien calibrée encadrent ici les deux belles demoiselles, pour un résultat plus qu’agréable voir attirant qui, devrait faire mouche auprès d’un large public je pense. En tout cas c’est ce que j’espère à ce groupe qui, a le mérite de développer sa propre vision de la musique avec comme aboutissement, un pop-rock remarquablement chanté qui parfois part vers l’atmosphérique ou même le post-rock. Et toujours ce chant féminin qui vous enivre et vous envoûte, idem pour la musique qui vous ferait taper du pied !

Jusqu’à présent la formation propose un rendu qui respire souvent la finesse et le travail bien fait, voguant entre divers courants comme le progressif, le pop-rock ou même le néo-classique sans oublier de très beaux moments aériens. Comme par exemple pour l’extrait suivant où l’orchestration nous embarque vers l’atmosphérique et où bizarrement, c’est un chant masculin qui accompagne ce morceau plutôt planant :

A nouveau proche du Floyd mais aussi des groupes cités comme références dans l’introduction de mon texte, on vogue à nouveau sur quelque chose d’aérien avec même un beau solo de guitare, pour nous offrir à nouveau un morceau abouti et plaisant à suivre. En fait ce qui surprend, c’est cette capacité de construire une composition où, de multiples colorations s’additionnent comme le prog, le rock, le classique et même le jazz pour toujours former un morceau parfaitement cohérent…un vrai tour de force !

Comme j’ai fortement apprécié cet album depuis le début, j’ai décidé de vous offrir un dernier extrait qui résume en quelque sorte, tout le savoir-faire du groupe qui je pense, force l’admiration d’un public averti et soucieux de découvrir un groupe capable de proposer sa propre vision de la musique…et il le fait d’une bien belle manière :

L’album:
“Mosaic”
“Is This It?”
“Somebody Like You”
“The Geese”
“Measure Of Things”
“Dystopia”
“It’s Never Quiet”
“MXI”
“Two Faces”

Pays : NL
GlasVille Records
Sortie : 2020/05/04

https://www.facebook.com/lesoir.band/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!