LUMEN DRONES – Umbra

11 Participations
Notre évaluation
L'évaluation de lecteur
[Total: 0 Moyenne: 0]

Nils Okland (violon et violon norvégien) a déjà pas mal bourlingué dans le monde de la musique, participant à un trio d’impro-jazz avec Oyvind Skarbo et Sigbjorn Apeland, ces deux derniers ayant aussi participés à pas mal de projets en rapport avec le jazz-expérimental. Sinon revenons à notre musicien du jour qui s’associe ici, à deux comparses pour construire une musique aux frontières du post-rock, de la musique avant-gardiste, de l’indie-rock, du folk moderne ou encore du jazz d’expérimentation (on revient aux fondamentaux). Bien sûr rien d’étonnant à cela puisque nous sommes face à une production issue du label Hubro qui, nous a habitué à des disques plutôt classés hors des sentiers battus, souvent orchestrés par des musiciens venus du Nord…c’est encore le cas ici !

Cinq ans après un premier album éponyme, Lumen Drones revient donc avec cet album où, c’est le violon de Nils qui ouvre le bal avec une sorte de complainte mélancolique, rappelant certaines mélodies des pays anglo-saxons comme l’Irlande ou l’Ecosse ou encore venant de Norvège avec en sus, un jeu subtil et léger de guitare pour accompagner l’instrument classique. En tout cas on est bel et bien dans la vague avant-gardiste et expérimentale chère au label avec tout d’abord deux courts morceaux (2 minutes) qui dépose le décor du jour : un violon psychédélique tout en distorsion s’accompagne de quelques accords de guitare acoustique et d’une batterie soft propre au milieu du jazz produisant une musique à la fois étrange, aérienne et chaloupée !

Plus loin le tempo est plus engagé et donc plus rock avec toujours, cette ambiance mélangeant sons traditionnelles norvégiens avec ici des rythmiques plutôt folk, ces dernières donnant plus de corps aux compositions. Tout cela reste bien sûr instrumental avec ce violon norvégien qui nous offre un son plus aigu et quelque peu plus psychédélique, la faute si je puis dire au jeu de Nils qui, force l’instrument à pleurer certaines tonalités plus mystérieuses. Mais venons-en à la plage titulaire quelque peu plus lumineuse il me semble avec des accords de guitare cristallins qui, dominent une batterie et un violon un peu en retrait donc en arrière-plan puis, les percussions et les cymbales donnent alors un peu plus de force à un morceau qui reste malgré tout feutré :

Effectivement positionné entre musique avant-gardiste et musique teintée quelque peu de traditions norvégiennes, cet opus ne déroge pas aux règle établies par le label Hubro, proposer une musique hors des sentiers battus qui perdra certains auditeurs mais ravira aussi d’autres membres friands de sons venus d’un autre univers que celui des musiques formatées d’aujourd’hui ! Une démarche artistique étrange, surprenante mais quelque part attirante !

https://lumendroneshubro.bandcamp.com/album/umbra

Line-up:
Nills Okland (violon, violon norvégien)
Per Steiner (guitares)
Orjan Haaland (batterie et percussions)

L’album:
“Inngang”
“Glor”
“Droneslag”
“Goorrlaus Slatt”
“Umbra”
“Avalanche in A Minor”
“Spell”
“Etnir”
“Under djupet”

Pays: NO
Hubro Records
Sortie: 2019/11/22

https://www.facebook.com/lumendrones/

https://www.facebook.com/Hubromusic-162608820416331/

Laisser un commentaire

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!